Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Affaire « Apollo 21 »: 21 interpellations, 14 personnes en garde à vue

    Affaire « Apollo 21 »: 21 interpellations, 14 personnes  en garde à vue

    L’enquête relative à la tentative d’assassinat des hautes personnalités politiques malagasy suit son cours. La procureure générale à la Cour d’Appel, Berthine Razafiarivony, a fait savoir que jusqu’ ici, 21 individus ont été interpellés.

    La Justice a fait un bref état des lieux de l’avancement de l’enquête relative à la tentative d’assassinat du chef de l’Etat qui continue de défrayer la chronique. Lors d’une rencontre avec la presse, la procureure générale à la Cour d’Appel, Berthine Razafiarivony, a donné, hier, quelques aperçus de l’évolution de la situation. A en croire la magistrate, 21 personnes ont été interpellées et auditionnées, dont 12 gendarmes et militaires en activité.
    Ces derniers sont composés de cinq généraux, deux capitaines et cinq sous-officiers. Par ail­leurs, des gendarmes et militaires étrangers à la retraite ainsi que cinq civils ont été également interpellés et auditionnés. « Actuellement, 14 des personnes interpellées sont placées en garde à vue. Les enquêteurs ont déjà entendu chacune d’entre elles », indi­que la procureure générale. Elle ajoute au passage que les preuves matérielles entre les mains des enquêteurs sont irréfragables et ont permis d’identifier les principaux instigateurs de l’opération.

    Preuves tangibles
    Concernant le cerveau de l’opérateur, la magistrate rappelle les perquisitions effectuées par les éléments des forces de l’ordre qui ont permis d’amasser d’autres preuves, entre autres, une somme d’argent équivalant à 900 millions d’ariary, un fusil à pompe calibre 12 avec cartouches ou encore deux véhicules tout-terrain. Par ailleurs, l’examen des appareils électroniques des initiateurs du projet a également permis d’identifier plusieurs correspondances numériques.
    Les enquêteurs ont retrouvé des documents corroborant les intentions des suspects, notamment un document intitulé « budget du projet Apollo 21 » formulant un plan stratégique, politique et opérationnel détaillé et chiffré pour neutraliser et éliminer cinq personnalités politiques, dont le président de la République, ainsi que pour renverser le gouvernement actuel afin de prendre le pouvoir. Ils ont également découvert un courriel adressé à une compagnie d’exploration et d’extraction pétrolière demandant coopération et financement du projet.
    Selon toujours la procureure générale, « Plusieurs correspondances par messagerie instantanée avec de nombreuses hautes personnalités malagasy ont été aussi saisies ». Elle ajoute que ces informations ont permis d’identifier plusieurs personnes impliquées dans cette affaire. C’est ainsi que la semaine passée, certaines personnalités, dont un partisan de première heure du régime, ont été auditionnées. « On ne peut pas communiquer les contenus des auditions », indique toutefois la procureure générale tout en notant que l’enquête suit son cours. Elle note que dans ce genre d’affaire, toutes les parties doivent respecter la présomption d’innocence et le secret de l’instruction.
    Pour rappel, la procureure générale à la Cour d’appel avait révélé au grand jour cette tentative d’assassinat le 21 juillet, lors d’une rencontre avec la presse.

    J.P

    Les commentaires sont fermées.