Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Sécurisation foncière: acquisition des images satellitaires

    Sécurisation foncière: acquisition des images satellitaires

    Madagascar a procédé à la prise de vue aérienne des parcelles existant dans tous le pays pour élaborer des plans topographiques. Avec l’évolution de la technologie, la Grande île a eu recours aux images satellitaires pour une couverture nationale.
    « Ces images satellitaires sont rectifiées avec les repères topographiques de Madagascar, d’où la nécessité de l’implantation des points géodésiques. Cela permet de déterminer les coordonnées de Madagascar. Ces images serviront de bases pour améliorer la précision géométrique des Plans locaux d’occupation foncière et réduire les empiétements entre les différents plans ou cartes existants », apprend-on du Fonds national foncier. Sur ce, le Foiben-Taosarintanin’i Madagasikara (FTM) a densifié l’implantation de ces points géodésiques, sachant que certains ont déjà été posés dans les régions Diana, Sava et Sofia en juin. Leur installation dans la région Boeny est actuellement en cours.
    Ce projet est réalisé avec le soutien financier et logistique du projet Croissance agricole et sécurisation foncière (Casef) du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) financé par la Banque mondiale. Casef sera en charge de la correction de ces images satellitaires à partir de chaque point géodésique. Celles-ci serviront par la suite de référence unique et officielle du pays.
    Il s’agit effectivement de couvrir Madagascar par ces points géodésiques en les posant par district au minimum. Ces images satellitaires rectifiées devraient simplifier toutes les activités de sécurisation foncière.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.