Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Barea de Madagascar: le duo Fontaine-Morel reformé au FC Lorient

    Barea de Madagascar: le duo Fontaine-Morel reformé au FC Lorient

    De retour de convalescence après une blessure, l’international malagasy Thomas Fontaine a retrouvé sa place aux côtés de l’autre Barea, Jérémy Morel, dans la défense du FC Lorient en Ligue 1. Le premier match du duo Thomas Fontaine-Jérémy Morel, s’est conclu par une victoire face au FC Nantes. 

    Dans le cadre de la préparation du FC Lo­rient, plusieurs rencontrent amicales sont au programme. Celle face aux Canaries était la première d’une longue série qui fera office de test d’évaluation de chaque joueur. Et pour un début, les deux Barea ont fait forte impression sous les yeux avertis de leur entraîneur qui se frotte déjà les mains à l’idée de s’appuyer sur les expériences de ses deux défenseurs centraux.
    Thomas Fontaine a dis­puté son dernier match le 16 décembre 2020 avant de se blesser gravement. Il a été contraint de faire une pause durant 6 mois, entre son opération et sa remise en forme. Actuellement, il semble au mieux de sa forme comme l’atteste l’invincibilité de la défense lorientaise en ouverture des matchs de présaison. L’automatisme entre les deux internationaux malagasy y est pour beaucoup dans cette réussite.

    Barea
    A moins d’un revirement de situation, les deux compères formeront le premier duo de défenseurs malagasy en Ligue 1. Une aubaine pour la sélection nationale qui grâce à eux, possède des joueurs qui évoluent dans un championnat de haut niveau. Fontaine et Morel auront d’ailleurs affaire à Neymar et compagnie.
    A l’occasion du démarrage de la nouvelle saison le 6 août, les deux centraux auront quelques matchs de référence avant d’enchaîner avec les Barea de Madagas­car. A ce rythme, les autres prétendants au poste au sein de la sélection nationale vont se faire des soucis, notamment les jeunes en manque de référence internationale. Ce qui n’est pas le cas de Rayan Raveloson qui jouera les trouble-fêtes derrière, dans le cas où sa polyvalence est sollicitée par le sélectionneur.

    Naisa

    Les commentaires sont fermées.