Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

De potentiels porteurs du virus

De potentiels porteurs du virus

Trois ans déjà que le Covid-19 envahit le monde, en sachant pertinemment que le chiffre 19 désigne l’année 2019. Officiellement, le monde scientifique reconnaît que le virus a été découvert pour la première fois en Chine et jusqu’ici, aucune théorie ne contredit cet état de fait, malgré qu’il existe maintenant plusieurs variants du virus du coronavirus, genres Delta indien, variants brésilien, sud-africain, anglais…
Sur la base de ce repère historique, force est donc de reconnaître que la propagation du variant «originel» du coronavirus à travers le monde a dû se faire par le truchement des vols aériens et autres trafics maritimes en tout genre, au départ de la Chine. Cela devait logiquement s’opérer à l’époque de la «pré-Covid-19», c’est-à-dire au moment où le virus n’avait même pas encore été répertorié, mais qu’il a déjà dépassé les frontières chinoises et se disperser, probablement à l’insu de tous, à travers le monde.
Et la suite, tout le monde le sait. Le Covid-19 a déjà tué des millions de personnes, sans oublier qu’au fur et à mesure de sa progression dans cette «conquête du monde», il a évolué dangereusement, au point de remettre en cause l’immunité du corps humain en matière de pénétration de corps étranger en son sein. Ce, en dépit de la découverte de nombreux vaccins dont on attend toujours, quoi qu’on dise, la preuve de leur réelle efficacité et durabilité contre le Covid-19.
Mais que les morts se comptent par milliers au quotidien dans le monde, la plupart des pays touchés par la maladie semblent actuellement vouloir «fermer les yeux» sur ces statistiques alarmantes, et s’attèlent à la réouverture de leurs frontières internationales, malgré les risques encourus. Et si ce devait être le cas, notamment en matière de tourisme, les grands perdants seront assurément ceux qui se hasarderaient à accueillir de potentiels porteurs du virus.

Elia R.

Les commentaires sont fermées.