Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Unicef Madagascar: lancement de « U-Report » dans la région Anôsy

    Unicef Madagascar: lancement de « U-Report » dans la région Anôsy

    Le lancement officiel de « U-Report » – une plateforme web social développée par l’Unicef où les jeunes peuvent s’exprimer via des plateformes gratuites comme le SMS, les réseaux sociaux, sur des enjeux qui les tiennent à cœur, à travers de courts sondages pour la région Anôsy – est prévu le 24 juin à Taolagnaro. L’événement sera suivi de deux jours de stands à l’Hôtel de ville et à la Maison des jeunes de Taolagnaro.

    Avant le jour J, des visites de courtoisie avec le ministère de la Jeu­nesse et des sports sont au programme. Des préparations logistiques et des orientations vont précéder le jour du lancement officiel.
    Pour conduire le programme U-Reporter à Mada­gascar, trois structures ont été mises en place au niveau national, à savoir le comité de pilotage central, les comités de pilotage régionaux, et la commission technique. Et, il y a également les Ambas­sa­deurs U-Report et les U-Partners qui seront des partenaires d’appui au programme.
    A présent, le pays compte 384 jeunes ambassadeurs U-Report composés de scouts féminins dans les ré­gions Anôsy, Androy, Atsi­na­nana, Analanjirofo, Boe­ny, Atsimo Andrefana et Analamanga. Ce sont des animatrices bénévoles formées sur le fonctionnement de U-Report (inscription, réception des sondages, envoi des réponses). Elles sont chargées de promouvoir l’inscription des jeunes à U-Report.

    Un résultat depuis le lancement officiel dans le pays
    Depuis son lancement of­ficiel (ce mois-ci), U-Report a déjà atteint l’un des résultats escomptés. Les acteurs de mise en œuvre de U-report sont continuellement actifs pour opérationnaliser le programme. Au moins 4.000 U-Reporters sont inscrits avec un respect de la bonne représentativité tant sur le genre, le milieu que sur l’âge, à part les Ambassadeurs.
    Grâce aux Nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) et étant donné que 63% de la population malagasy sont des jeunes de moins de 25 ans, il a été constaté, en outre, que le téléphone portable a une portée symbolique qui s’est considérablement élargie chez les jeunes.
    Afin de renforcer ce volet participation et expression des jeunes, Unicef Madagas­car envisage d’appuyer la mise en œuvre de la plateforme U-Reporter, un outil indispensable qui permet aux jeunes de participer à travers des réponses aux sondages. U-Report est en lien avec le travail programmatique de l’Unicef.
    La plateforme contribuera à promouvoir le dialogue autour de plusieurs thématiques, entre autres les Violences basées sur le genre (VBG), le mariage et l’exploitation des enfants. Actuelle­ment, U-Report est présent dans 80 pays dans le monde et compte plus de 14 millions d’abonnés, appelés également « U-Reporters ».

    Felana Michelle

    Les commentaires sont fermées.