Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Lutte contre le travail des enfants : Mialy Rajoelina appelle à intensifier les efforts

    Le combat contre le travail des enfants sous toutes ses formes, n’est pas encore gagné, aussi bien à l’échelle internationale qu’au niveau national. La première Dame, Mialy Rajoelina,  a appelé à intensifier les efforts.

    Cette année, “Agir maintenant : mettre fin au travail des enfants”, est le thème de la journée mondiale de la lutte contre le travail des enfants, célébrée officiellement ce jour à travers le monde. Hier, en marge d’un webinaire organisé par l’Organisation internationale du travail (OIT) et le Gou­vernement français, la première Dame, Mialy Rajoe­lina, a lancé un appel à l’endroit de tous les acteurs nationaux et internationaux d’intensifier les efforts, pour sauver des millions d’enfants victimes. Présentes également à ce rendez-vous, la ministre française du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elizabeth Borne et du secrétaire d’Etat français en charge de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet.
    A cette occasion, Mialy Rajoelina a souligné que «grâce aux efforts fournis par la communauté internationale, les gouvernements et tous les acteurs concernés, le travail des enfants a baissé de 38% ces dix dernières années, ce qui correspond à près de 100 millions d’enfants». Néanmoins, plus de 152 millions d’enfants sont encore touchés par ce fléau, et près de 22. 000 en meurent chaque année.
    A Madagascar, 22% des enfants en sont victimes. C’est la raison pour laquelle, Mialy Rajoelina a invité les instances internationales, les forces vives de la nation, les organes étatiques, la société civile, et les partenaires techniques et financiers à «agir maintenant».

    47% des enfants de 5 à 17 ans travaillent
    Les statistiques parlent d’elles mêmes dans la Grande île et elles restent préoccupantes en dépit des actions entamées dans ce sens. Selon l’Unicef, 47% des enfants de 5 à 17 ans sont impliqués dans le monde du travail. Le travail des enfants touche beaucoup plus les garçons (50%) que les filles (44%), les enfants du milieu rural (51%) comme urbain (32%) et les enfants issus des familles défavorisées (57%). C’est dans les régions Matsi­atra Ambony et Androy qu’on enregistre la plus grande proportion d’enfants engagés dans le travail avec un taux de 60%, ce qui est largement supérieur à la moyenne nationale de 47%, selon toujours l’étude de l’Unicef.

    Compte tenu de ces réalités, l’OIT a choisi Mada­gascar parmi les premiers pays où la stratégie Alliance ODD 8.7 sera appliquée. Elle consiste à conjuguer les efforts au niveau mondial afin d’éradiquer le travail des enfants et le travail forcé, l’esclavage moderne et latraite des êtres humains.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.