Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

HCC: Jean-Eric Rakotoarisoa est satisfait de son bilan

HCC: Jean-Eric Rakotoarisoa est satisfait de son bilan

Mission accomplie. Telle est la teneur de la déclaration de l’ancien président de la Haute cour constitutionnelle (HCC), Jean Eric Rakotoarisoa, en faisant son bilan à la tête de cette institution. Il affirme que la HCC, à travers les décisions qu’elle a rendues, a quand même réussi à maintenir le cap malgré le contexte politique qui prévalait à l’époque. 

«Le pays sortait à peine d’une période de crise politique lorsque nous sommes arrivés à la HCC. Nous avons donc accompli notre devoir qui consiste à empêcher le pays de replonger dans une nouvelle crise», a indiqué Jean Eric Rakotoarisoa en marge de la cérémonie de passation entre lui et le nouveau président de la HCC à Ambohidahy, hier.
A l’entendre, les décisions rendues par les magistrats de la HCC, n’étaient pas faciles à prendre dans la mesure où elles n’ont pas toujours fait l’objet d’un consensus. Mais l’essentiel a été, selon toujours Jean Eric Rakotoarisoa, de maintenir un climat d’apaisement et de stabilité dans le pays. Ce qui semble donc avoir été accompli sept ans après leur prise de fonction.

Décisions politiques

Il est à noter que depuis 2014, les membres de la HCC ont été confrontés à un certain nombre de situations plus ou moins tendues et obligés parfois de prendre des décisions politiques. On peut citer entre autres l’avis que la Cour a rendu par rapport à la motion de déchéance du premier président élu de la 4e République, Hery Rajaonarimampianina, en 2015. La HCC a rejetée l’accusation des députés.
Même situation en 2018 quand le pays était au bord d’une nouvelle crise politique accentuée par la requête de déchéance déposée par les 73 députés, toujours à l’encontre de l’ancien président Hery Rajaonarimampianina. A l’époque, la Cour avait demandé la constitution d’un gouvernement de consensus ayant abouti à la dernière élection présidentielle.
De son côté, le nouveau président de la HCC, Florent Rakotoarisoa, ainsi que son équipe, ont promis de se montrer impartials et indépendants vis-à-vis notamment des autres institutions. Florent Rakotoarisoa réitère que toutes les décisions rendues par la HCC, seront toujours basées sur la Constitution. Même chose pour les requêtes liées aux élections qui, selon le nouveau président de la HCC, seront tous étudiées de la même façon.

Tsilaviny Randriamanga

Une structure à créer pour gérer les élections

Le nouveau président de la HCC, Florent Rakotoarisoa, a annoncé la création d’une nouvelle structure destinée à assurer la transparence et le bon déroulement des élections. Regroupant des membres de cette institution ainsi que ceux de la Commission électorale nationale indépendante, la structure qui aura des ramifications dans les autres provinces aura pour mission d’assurer la réussite des prochaines élections.

Les commentaires sont fermées.