Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Barea de Madagascar: Dax attend sagement son heure

Handicapé par un faible temps de jeu au sein des Barea de Madagascar, le meilleur joueur de l’édition 2018 du Cosafa Cup ne sait pas encore de quoi l’avenir lui réserve sous la houlette du nouveau sélectionneur, Eric Rabesandratana.

Appelé par Eric Ra­besandratana pour intégrer le regroupement en vue de la préparation des éliminatoires de la Coupe du monde, Aroha­sina Andriamirado alias Dax aura l’opportunité de dé­montrer qu’il peut devenir l’homme providentiel de la sélection nationale. D’autant qu’il a acquis de l’expérience depuis son passage dans le championnat national sud-africain.
«Chaque entraineur a son plan de jeu bien défini. De ce fait, nous ne pouvons pas nous interférer dans le choix de ses 11 titulaires», a-t-il souligné avant de poursuivre que «Auparavant, l’équipe s’est appuyée sur les contre-attaques. Le poste 10 n’a pas été utile de ce fait», pour expliquer son absence fréquente du terrain. En tout cas, le métronome des Barea de Madagascar semble apprécier la méthode appliquée actuellement au sein du groupe. «Il y a du niveau dans tout ce qu’on entreprend durant cette préparation», a-t-il souligné.

Sur le terrain

Changement de décor ce jour pour les Barea. Place au premier match-test après les quelques jours de remise en forme. L’occasion pour le sélectionneur de faire une première évaluation des joueurs en situation réelle.
Petit avantage pour les expatriés, si l’on s’en tient aux remarques du coach. «Il y a un déséquilibre entre le niveau des joueurs en terme de tactique et de compréhension du jeu», a-t-il lâché. «Il y a forcément un décalage entre soit les locaux, soit ceux qui ont l’habitude de jouer en Eu­rope», a-t-il continué. Pour autant, Eric Rabesan­dra­tana ne s’en cache pas. «Cha­que jour, on est meilleur (…) Dans l’engagement, dans le travail, dans tout ce qu’on veut mettre en place, ils sont très biens», a-t-il constaté.

Naisa

Les commentaires sont fermées.