Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Andry Rajoelina dans la Commune d’Ivato: la divergence d’opinions ne freine pas le développement

Andry Rajoelina dans la Commune d’Ivato: la divergence d’opinions ne freine pas  le développement

A Ivato, hier, le chef de l’Etat, Andry Rajoelina, a montré que le régime ne fait pas d’exception dans le domaine de développement. L’intérêt de la population prime avant tout.

«En matière de développement, il n’y a pas de couleur politique», a déclaré le président de la République, Andry Rajoelina, hier, lors de son déplacement à Ivato en présence des élus locaux, dont le maire Penjy Randriana­ri­soa. Un déplacement important dans la mesure où la commune semble réputée, à tort ou à raison, proche d’un ancien chef de l’Etat. D’au­tant que le maire a été élu sous les couleurs de l’ancien parti présidentiel «Tiako i Madagasikara».

Le chef de l’Etat a en tout cas souligné qu’en matière du développement, le régime met de côté la divergence d’opinions politiques qui «ne doit en aucun cas, empêcher la réalisation concrète de développement. Nous avons besoin de travailler ensemble (…)», a-t-il d’ail­leurs annoncé. Et lui de poursuivre, en s’adressant au maire, Penjy Randriana­risoa, «Nous allons améliorer le bien-être de la population. Monsieur le Maire, nous allons travailler ensemble», tout en indiquant que cela pourrait laisser augurer de belles perspectives de collaboration à l’avenir. «Au­jourd’hui est le commencement», a-t-il d’ail­leurs sou­ligné.
Infrastructures

Sur ce, le chef de l’Etat a accordé immédiatement les nombreuses demandes du maire d’Ivato, à savoir, la construction d’un stade «ma­nara-penitra» et d’un gymnase couvert ainsi qu’une école «manara-penitra». Sans oub­lier le recrutement des enseignants Fram au poste de fonctionnaires, qui sera suivi de près, selon toujours les consignes du président. Ayant constaté l’état de délabrement des bureaux de la commune, le chef de l’État a également promis leur rénovation.
A ce titre, il a signalé au gouverneur d’Analamanga la nécessité de travaux de réfection des routes endommagées dans la commune Ivato ainsi que des éclairages des rues. «Le développement d’un pays est basé sur l’unité et la solidarité, sans tenir compte des couleurs politiques. Le bien-être de la population doit être notre priorité», a souligné le président Andry Rajoelina.
Outre l’inauguration d’une infrastructure sportive à Ambohidratrimo, le président Andry Rajoelina a également répondu favorablement aux diverses demandes des habitants de cette localité. Il s’agit notamment de la dotation de camions-bennes pour l’assainissement de la commune d’Am­bo­hidratrimo, de la construction d’un CSBII manara-penitra équipé d’une «Ra­diologie numérique», de la construction de salles de classe et d’écoles aux normes, ainsi que d’un marché manara-penitra.

J.P

Les commentaires sont fermées.