Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Administration publique: lancement de plusieurs projets digitaux

Administration publique: lancement de plusieurs projets digitaux

A l’ère du numérique. L’Etat met en œuvre des initiatives qui devraient permettre d’actualiser les services et l’administration publique.

Des projets visant à moderniser l’administration en vue. La redynamisation de l’Institut national des télécommunications et des postes, désormais renommé Institut na­tional de digitalisation, a été annoncé en conseil des mi­nistres du 9 juin. Pour ce faire, le ministère des Postes, de la télécommunication et du développement numérique (MPTDN) travaillera avec le cabinet de consultance Bearing Point. Le cabinet de consultance qui collaborera avec l’Etat pour la réalisation de ce projet est reconnu sur la scène internationale, notamment dans la mise en place des instituts di­gitaux dans d’autres pays d’Afrique comme le Maroc ou le Burkina Faso. Le rapport du conseil des ministres précise que le même cabinet travaille actuellement avec la Banky foiben’i Madagasi­kara (BFM) pour le projet e-ariary.
Dans le cadre de la reprise des activités de l’Institut national de digitalisation, l’Etat compte mettre en place le document cadre qui régira le secteur du numérique dans le pays, une stratégie de développement de l’inclusion numérique au ni­veau des régions et des services administratifs, la con­ception d’un plan d’action permettant le développement du numérique dans le pays. Le cabinet de conseil Bearing Point sera en charge de ces travaux, rapporte le conseil des ministres.

Modernisation du réseau d’administration
Outre ce projet de redynamisation, le MPTDN an­nonce également le début imminent du projet de mo­dernisation du réseau de l’administration à Madagas­car. Durant sa prise de parole, à l’occasion de la rencon­tre avec le personnel du ministère le 7 juin, le ministre Andriamanohisoa Rama­herijaona a annoncé que «La première vague des équipements pour la mise en œuvre de programme est arrivée au port de Toamasina». Il a fait savoir que «Des failles ont été relevées dans le projet. La nouvelle conception du contrat avec les deux entreprises partenaires ou encore le renouvellement du marché public ont retardé sa mise en œuvre». «Ce projet, à hauteur de 179 milliards d’ariary, consistera à la mise à disposition de l’administration malagasy d’un ré­seau moderne par fibre optique et eLTE doté d’infrastructures sécurisées», note le MPTDN sur son site officiel.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.