Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rapport d’exécution du gouvernement: Christian Ntsay défend les acquis

Rapport d’exécution du gouvernement: Christian Ntsay défend les acquis

Le Premier ministre Christian Ntsay a présenté à l’Assemblée nationale, hier, le rapport d’exécution du programme du gouvernement. Il a particulièrement mis l’accent sur la lutte contre l’épidémie et la mise en place des infrastructures, conformément aux engagements présidentiels. 

«Malgré les différentes crises qui nous ont frustrés et inquiétés, la situation en général n’a pas été prise à la légère. Nous avons poursuivi au mieux de nos capacités tous les projets inscrits dans les 13 engagements du président An­dry Rajoelina », a déclaré le chef du gouvernement lors de son intervention par vi­sioconférence hier, face aux députés.
Lors de cet exercice, il a défendu le bilan des 12 derniers mois, notamment la concrétisation des promesses présidentielles en dépit de la crise sanitaire. « Nous reconnaissons que tout n’était pas parfait, mais nous pouvons mesurer les efforts déployés pour trouver des solutions, pour combler les nombreux retards dans le pays. Nous avons la volonté de changer l’histoire de cette nation », a-t-il plaidé, tout en assurant que le gouvernement poursuit toujours ses efforts pour atteindre les objectifs énoncés et annoncés depuis 2019 dans la Politique générale de l’Etat.
Dans cette optique, l’intervention du Premier mi­nistre s’est axée sur les efforts fournis dans la lutte contre le Covid-19 et la mise en place des infrastructures. Christian Ntsay a rappelé les principales actions menées pour éradiquer la propagation de l’épidémie, notamment la mise en place du laboratoire LA2M à Andro­hibe, du Centre régional de commandement opérationnel (CRCO) et des Centres de traitement du Covid-19 (CTC-19) dans différentes localités.

Des infrastructures

Le chef du gouvernement a également évoqué les différentes infrastructures réalisées dans les régions comme les établissements scolaires dans les districts, les dix Zones de défense et de sécurité, les Centres hos­pitaliers de référence de district (CHRD) ou encore les infrastructures en faveur des jeunes.
« Ces infrastructures sont conçues pour promouvoir les jeunes et les sportifs dans toutes les régions de l’île afin qu’elles puissent, elles aussi, accueillir les jeux internationaux (…) », a précisé le chef du gouvernement.
Il n’a pas oublié de mentionner les infrastructures routières en cours de construction, dont la RN5A re­liant Ambilobe à Vohemar, la RN9 reliant Toliara, Ana­lamisampy, Bevoay à Manja ainsi que la RN12A. En matière de décentralisation, le Premier ministre a souligné la dotation en matériel permettant à chaque région de construire 250 km de routes par an. Il a également rappelé l’examen du projet de Lettre de politique de décentralisation émergente, à mettre sur les rails en juilllet.

 J.P

Les commentaires sont fermées.