Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Championnat du monde de judo: les trois judokas malagasy à l’heure du combat

Championnat du monde de judo: les trois judokas malagasy à l’heure  du combat

Les trois représentants malagasy, Fetra Ratsimiziva (-81 kg homme), Damiella Nomenjanahary et Aina Laura Rasoanaivo Razafy, chez les -63 kg féminin, feront leur entrée sur le tatami du championnat du monde de Budapest (Hongrie), ce jour.

Dernière chance pour tous les participants ! Ultime compétition qualificative pour les jeux olympiques (JO), le championnat du monde verra la participation de 664 judokas issus de 118 pays, dont la Grande île.
«L’enjeu est de taille pour les élites mondiales, car c’est le dernier avant les jeux olympiques… De la bagarre, il va y en avoir et de très haut niveau», a fait savoir le coach mala­gasy, Mamy Andriamasi­noro qui accompagne le trio malagasy durant cette campagne. A la recherche d’une qualification olympique, les judokas malagasy ne seront pas logés dans la même enseigne. En effet, fort de ses bons parcours lors de la campagne continentale qui lui ont permis de gravir les échelons au classement mon­dial, Fetra Ratsimiziva est exempt du premier tour.
Ce qui n’est pas le cas pour les deux judokates mala­gasy qui passeront d’abord par le tour préliminaire. Mais, contrairement à leur homologue masculin des -81 kg avec 77 combattants en lice, chez les dames des -63 kg, le nombre de participants est de 43 seulement. Dans chacune des deux catégories, sept combattantes africaines sont engagées.
«Notre participation à cette compétition entre toujours dans la qualification olympique. Une place à confirmer pour Tokyo 2021», a précisé Mamy An­dri­amasinoro. D’après Fetra Ratsimiziva, les 6 meilleurs judokas africains par catégorie au classement mondial seront qualifiés directement pour les JO.

Naisa

Programme 

-81 kg homme :
Fetra Ratsimiziva-Terence Kouamba (Gabonnais) ou Zelim Tckaev (Azéri)

-63 kg femme :
Damiella Nomenjanahary-Sandrine Billiet (Capver­dienne)
Aina Laura Rasoanaivo Razafy-Farangiz Khojieva (Ouzbèque)

Les commentaires sont fermées.