Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Avant de passer à l’acte:

Avant de passer à l’acte:

Le nombre officiel des personnes vaccinées contre le Covid-19 à Madagascar avoisinerait les 40.000, à en juger le déroulement journalier des vaccins déjà injectés. Et en supposant que ce chiffre soit exact, il resterait donc 210.000 sur les 250.000 doses que le pays a importées, à l’intention d’une petite frange de la population telle que les militaires, le personnel médical, les personnes âgées, etc. Et l’on attend l’arrivée prochaine d’autres doses, pour permettre au fur et à mesure de vacciner le maximum de personnes, selon les prévisions des autorités.
Cependant, il appert que la population malagasy éprouve, quoi qu’on dise, une certaine réticence à se faire vacciner. Pour la simple raison qu’à ses yeux, le vaccin anti-Covid-19 n’assurerait pas, pour l’heure, une «immunité à vie» à l’instar des autres vaccins déjà trouvés jusqu’ici. Et puis, comme on est encore en «période d’essai» sur le sujet, la plupart des gens préfèrent attendre à ce que l’efficacité du vaccin soit réellement prouvée. En attendant, on préfère «se rabattre» aux découvertes de la médecine traditionnelle locale, à l’instar de l’ED1 qui a fait parler de lui ces derniers temps, en matière de guérison au Covid-19.
Dans le doute, s’abstenir, dit-on. Et cette maxime semble prévaloir depuis un certain temps dans la société malagasy. Cette dernière, après la première apparition du coronavirus à Madagascar, a adopté un comportement jusque-là inhabituel. Celui de douter de tout, de ne croire que sur preuve bref, de ne faire confiance à aucune affirmation sans preuve à l’appui. Et c’est, peut-être ce qui expliquerait cette réticence des Malagasy à se faire vacciner. Il leur faut attendre les témoignages concluants de ceux déjà vaccinés… avant de passer à l’acte.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.