Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vaccination avec Covishield/Astrazeneca: le ministre de la Santé montre l’exemple

Vaccination avec Covishield/Astrazeneca: le ministre de la Santé montre l’exemple

Madagascar franchit un grand pas dans la lutte contre le Covid-19 en lançant sa campagne de vaccination hier, destinée pour l’heure aux groupes de personnes les plus exposés au risque de  contamination au coronavirus. 

Ça y est, la vaccination débute à Madagascar. Devant les médias, le ministre de la Santé publique, le Pr Hanitrala Jean-Louis Rakoto­vao, a lancé la campagne en montrant l’exemple. Il s’est fait vacciner contre le Covid-19 le Covi­shield/Astrazeneca, hier au Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoa­hangy Andrianavalona (CHU-JRA).
« Je viens de me faire vacciner. Je me porte bien »-a-t-il déclaré après avoir reçu sa première dose. Dans la foulée, le ministre n’a pas manqué d’inviter le reste du personnel de santé, première cible, a se faire vacciner a l’occasion de cet événement, en présence des partenaires techniques et financiers qui ont facilité l’arrivée des premières doses de vaccin dans le cadre du mécanisme Covax. Cette campagne va s’étendre dans les prochains jours à d’autres groupes ciblés, dont les forces de l’ordre, les travailleurs sociaux, les personnes vulnérables et les personnes âgées de plus de 70 ans.
Pourtant, les personnes souffrant de comorbidité et âgées de 60 ans et plus devront encore attendre le 19 mai pour avoir leur première dose de vaccin anti-Covid-19. A ce propos, le DG de la médecine préventive auprès du ministère de la Santé publique, le Docteur Fidiniaina Mamy Randriatsarafara, de souligner que
« La vaccination des personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques ne figurant pas dans le registre de l’Amadia, mais inscrites auprès des Centres de santé de base (CSB), sera programmée le 19 mai».

Quelques critères

Même si le fait de choisir de se faire vacciner ou pas contre le Covid-19 est un droit pour chaque citoyen, les sujets susceptibles de porter le coronavirus ne seront pas tout de suite vaccinés. Pareil pour ceux qui sont atteints du Covid-19 ou qui ont été infectés par le coronavirus durant les trois derniers mois. Dans ce sens, il est recommandé aux agents vaccinateurs de reporter la vaccination des personnes en phase aiguë ou ayant été infectées à moins de trois mois par le Covid-19.
Par ailleurs, si une personne inscrite pour la vaccination présente un seul des symptômes du Covid-19, l’injection sera reportée. Elle devra d’abord effectuer un test PCR, et c’est seulement après la confirmation d’un résultat négatif qu’elle sera rappelée pour être vaccinée. Si le résultat du test est positif, elle devra attendre au moins trois mois avant de pouvoir être vaccinée, indique-t-on.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.