Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Enlèvement à Anjozorobe: deux villageois abattus par les kidnappeurs

Enlèvement à Anjozorobe: deux villageois abattus par  les kidnappeurs

La série noire se poursuit  dans le district d’Anjozorobe. Pas plus tard qu’hier matin, trois hommes et une femme ont été enlevés à Ambohimiarina, commune de Betatao. Une tentative des villageois de pourchasser les malfaiteurs s’est soldée par la mort de deux d’entre eux.

Une horde de dahalo équipés d’armes de guerre et de fusils de chasse, a terrorisé au petit matin les habitants du village, en effectuant des salves de tirs en l’air. Personne n’a osé sortir le bout de son nez, ne serait-ce pour voir ce qui se passait. Selon une source auprès de la gendarmerie d’Anjozorobe, les bandits ont pris pour cible une petite famille composée de trois hommes et une femme qu’ils ont forcée à les suivre. Ce n’était qu’après leur départ que les villageois se sont ressaisis en alertant la gendarmerie. Les militaires n’ont pas tardé à venir en ratissant les lieux, mais les dahalo ont déjà pris une longueur d’avance à cet instant.
Il ne restait plus alors aux éléments de la gendarmerie qu’à se lancer à la poursuite des bandits, avec quelques membres du fokonolona. Vers l’après-midi, les voleurs ont fini par être rattrapés, mais n’entendaient pas se faire épingler et ont tiré sur leurs poursuivants. Il va de soit que des échanges de tirs ont eu lieu, durant lesquels deux membres du fokonolona (des «Zazamena», comme on les appelle localement) sont tombés sous les balles des dahalo. La fusillade aurait durée jusqu’en fin d’après-midi. Aucune de­mande de rançon n’a encore été signalée.
A signaler par ailleurs, qu’un autre enlèvement avec pratiquement le même mode opératoire, a été perpétré vendredi dans la soirée, toujours dans le district d’An­jozorobe mais cette fois dans le village d’Ambo­hi­manjaka, commune d’Amparatanjona. Une dizaine de dahalo fortement blindée a enlevé un père de famille et ses trois jeunes enfants. Comme dans le premier cas d’attaque, les forces de l’ordre sont encore en pleines investigations…

Felana Michelle

Les commentaires sont fermées.