Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Variant terreur

Variant terreur

Le Covid-19 va finir par nous rendre fous si cela continue. Les statistiques des nouveaux cas semblent avoir baissé depuis quelques jours, mais le pays n’est pour autant pas encore sorti de l’auberge. Avec toutes les publications sur les réseaux sociaux et les réalités au niveau des hôpitaux, il y a de quoi stresser. Et pour ceux qui ont pu vaincre la maladie, ils doivent encore faire face aux symptômes post-covid qui, dans la plupart du temps, ressemblent étrangement aux mêmes symptômes du Covid-19 lui-même. C’est la psychose et cela se comprend.

Mais depuis peu, les variant indiens et brésiliens font la une des actualités et l’on ne sait si c’est pour sensibiliser la population ou carrément pour la traumatiser. Car cela marche, particulièrement auprès de ceux qui ont déjà été contaminés par le virus. Mais comme l’a déjà indiqué les spécialistes, un variant malagasy peut même apparaître à tout moment si l’on continue à ne pas respecter les consignes sanitaires et médicales. Quitte à faire peur, autant y aller à fond.
Encore plus terrifiant, les hommes semblent plus sensibles à la maladie que les femmes. Pourquoi ? Aucune explication rationnelle encore jusqu’à présent. Mais vu les statistiques, il y a plus de décès d’homme que de femme. Le Covid-19 continuera de nous surprendre. Et avec l’arrivée prochaine des vaccins, la terreur est d’autant plus grande chez certains qui craignent que ces derniers accélèrent la mutation du virus.

Pour faire simple, la lutte contre ce virus n’est rien d’autre qu’une question de discipline. L’Israël s’en est sorti. Avant l’arrivée des vaccins, les autorités ont fait en sorte que la population réussisse à maîtriser les gestes barrières, sans quoi les doses n’arriveront pas. Qu’en est-il au pays ?

T.N

Les commentaires sont fermées.