Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Chronique: De Charybde en Scylla

La pandémie de coronavirus affecte le moral des habitants de la planète depuis son apparition. La forme virulente actuelle n’a d’ailleurs fait que décupler la psychose, au point d’engendrer les discussions les plus insolites autour du sujet qui ressort logiquement du domaine des praticiens.

Vaincre le virus du Covid-19 devient une hantise dans le monde depuis presque une année, mais aucun résultat probant n’a été opéré jusqu’alors à ce qu’il semble puisque l’hécatombe se poursuit dans différents pays. Pourtant, la paternité de la découverte du remède-miracle se dispute à tous les échelons. Les adeptes de la médecine traditionnelle s’en gargarisent donc chez nous, en l’absence des scientifiques qui tardent à intervenir dans les débats. Les potions mises directement à la disposition des patients prolifèrent dans un semblant d’anarchie, dans une course aux succès, pour ne pas dire pour se faire de l’argent facile sur le dos de la population terrorisée et manipulable à souhait.

L’on peut devenir des chercheurs improvisés du jour au lendemain, de ce fait, car la peur du virus obligeant à des solutions à la va-vite, conduit à certains actes précipités. Chaque jour voit ainsi son lot de remèdes traditionnels publiés sur les réseaux sociaux et relayés par des revendeurs opportunistes, faisant fi des règlementations régissant la médecine traditionnelle et sa pratique.

L’anarchie dans la filière dépasse les responsables dans la situation actuelle où tout semble être tout permis sans considération des éventuelles retombées de la mise sur le marché de produits destinés à la santé publique, particulièrement dans ce contexte sanitaire très délicat où la pandémie met l’avenir de l’humanité en grave danger. Mais aller jusqu’à s’improviser expert en médecine humaine n’est pas une solution conseillée, étant donné la valeur de la vie au sein du cosmos. La plupart des fervents pères des récentes découvertes frôlent d’ailleurs le charlatanisme si l’on se réfère à leur cursus datant seulement du début de la pandémie dans leur grande majorité. Prudence est alors de mise dans le cas présent, pour éviter de se faire doublement berner en se procurant des potions fatales au prix fort.

Manou

Les commentaires sont fermées.