Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ordre des pharmaciens; Docteur Tantely Rakotomalala : Strict contrôle des prix des médicaments»

Ordre des pharmaciens; Docteur Tantely Rakotomalala : Strict contrôle des prix des médicaments»

La pénurie et la hausse exorbitante des médicaments liés au Covid-19 ont défrayé la chronique ces derniers temps sur les réseaux sociaux et dans les médias. Le président de l’Ordre des pharmaciens, le Dr Tantely Rakotomalala, rassure sur la disponibilité des médicaments, auprès des pharmacies et annonce que la vente est soumise à un strict contrôle. Interview.

*Les Nouvelles : La rupture de stock de médicaments liés au coronavirus a suscité la grogne de la population et surtout des proches de patients atteints du Covid-19. Quelles sont les mesures prises par l’Ordre des pharmaciens pour que le problème ne se reproduise plus ?

– Dr Tantely Rakotomalala : L’Ordre des pharmaciens a déjà pris toutes les mesures nécessaires. Nous travaillons de concert avec les grossistes dans ce sens pour mieux suivre la vente et l’approvisionnement (…) Toutes les pharmacies ont reçu des recommandations comme quoi, seules, les personnes qui en ont le plus besoin seront priorisées pour éviter toute spéculation. D’un côté, nous avons déjà fait une requête auprès de l’Etat pour faciliter les procédures d’importation, de transport et de distribution des médicaments contre le Covid-19.

*Face au contexte actuel, augmenter le nombre de pharmacies de garde est vivement souhaitée par les patients…

– Le nombre de pharmacies de garde ouvertes 24h/24 est passé de cinq à dix depuis cette semaine. Toujours à titre de renforts, d’autres pharmacies volontaires, celles qui ne sont pas de garde, ont également ouvert leurs portes toute la journée pendant tout le week-end. Comme la liste des pharmacies est disponible sur les réseaux sociaux et dans certains médias avec leurs contacts respectifs, il est conseillé de les appeler pour assurer la disponibilité des médicaments afin d’éviter tout déplacement inutile.

*Non seulement, il existe une tendance à la hausse des médicaments, mais également les prix varient d’une pharmacie à une autre. Avez-vous une explication à cela ?

– Pour éviter une rupture de stock, comme c’était le cas des médicaments liés au traitement du Covid-19, après une ruée vers les pharmacies ces derniers jours, des grossistes ont été obligés d’effectuer une importation par voie aérienne. Du coup, ils ont fait face à une augmentation des coûts de transport qui sont beaucoup moins chers par voie maritime, mais il faut compter plusieurs jours, voire des mois, avant l’arrivée des marchandises au port. Ce qui explique également la différence des prix sur un même produit auprès des pharmacies, à cause du prix de revient.

* N’empêche que certaines pharmacies profitent de la situation pour réviser à la hausse leurs prix …

– Je ne pense pas que des pharmaciens osent profiter de la situation actuelle, car les membres de l’Ordre ont un code de déontologie régissant leur profession. Toute infraction aux dispositions de ce code peut donner lieu à des sanctions décidées en conseil de discipline. Quant aux dépôts de médicaments et vendeurs illicites non affiliés à l’ordre, il appartient aux autorités compétentes de prendre des mesures à leur encontre en cas d’exercice illégal, comme la hausse exagérée des prix. D’ailleurs, en collaboration avec le ministère de la Santé publique et celui du Commerce et de l’industrie, les prix des médicaments font l’objet d’un suivi et de contrôle strict actuellement.

Propos recueillis par Sera R.

Les commentaires sont fermées.