Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

6e art: «Danse pour tous» privilégie le partage

6e art: «Danse pour tous» privilégie le partage

Après une semaine d’accompagnement sous la houlette de leurs mentors, les participants au projet «Danse pour tous» retrouvent la scène de l’IFM Analakely ce mercredi, à l’occasion d’un spectacle de restitution. 

A l’initiative de Julie Iarisoa, ce projet a réuni plus d’une dizaine de participants de tous âges et de tous niveaux. «C’est un programme que nous avons initié au mois de janvier. L’idée s’inscrit justement dans cette démarche de démocratisation de la danse, de manière à ce qu’elle soit accessible au plus grand nombre», a-t-elle argumenté.

Du 12 au 16 avril, trois figures majeures de la danse contemporaine ont partagé leurs savoirs, lors de cet atelier ponctuel au studio de danse Maray Androndrakely : Saroy Rakotosolofo dans le domaine du «Rombo Tap Dance», Harivola Rakotondrasoa sur le volet «Jazz contemporain» et RS Razaf en «afro house». «Nous avons réorganisé la transmission technique dans le souci de veiller au respect des consignes sanitaires en vigueur. Pour certaines disciplines enseignées, nous avons dû renoncer au travail de contact tout au long de cette séance», a souligné Saroy Rakotosolofo, une des intervenants.

A l’issue de cette formation, les participants auront le loisir de mettre en pratique leurs acquis lors d’un spectacle de restitution ce mercredi. L’événement sera également couplé par «30+jam», une séance d’improvisation libre pour les danseurs âgés de plus de 30 ans. «Chaque participant aura droit à deux passages d’une minute 30 secondes, tout style de danse. Après quoi, le public votera pour le meilleur «jameur» qui sera primé à juste titre», apprend-on.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.