Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Exposition : « Rêve imagé » de Tahina Rakotoarivony prend vie

Exposition : « Rêve imagé » de Tahina Rakotoarivony prend vie

En ce temps de crise sanitaire, Tahina Rakotoarivony invite le public à découvrir l’exposition «Rêve imagé» à la Fondation H Andraharo, du 19 avril au 4 juin. 

En tout, 10 peintures acryliques sur toiles attendront les passionnés du 3e art. A l’entrée de la salle d’exposition, une vue en contre-plongée d’un pied qui marche accroche le re­gard. Prenez le temps de l’admirer, car ce tableau de notre temps marqué par les restrictions de déplacement nous donne envie de partir du bon pied et de voyager en toute liberté.
Les couleurs vives et survitaminées de ses toiles rendent encore les paysages de la Grande île captivants. Dans sa démarche, il décortique le corps humain pour mieux le comprendre tout en jouant avec les couleurs faites de figure, de forme et de signe.
«Léonard de Vinci a rêvé d’une machine volante. Plus tard, l’homme a inventé l’avion. Pour ainsi dire que l’imagination est la base de la créativité. Quand on ne peut plus rêver, l’imagination et la créativité disparaissent», argumente l’artiste plasticien. Ce jour, à l’occasion d’une ouverture exceptionnelle de la Fondation H, l’artiste va créer une fresque, à l’image de «Tamboho gasy» sur les murs de la galérie. Une œuvre peinte à base de terre rouge, d’eau, de colle et de ciment.
Figure majeure de la scène artistique malagasy, voilà maintenant une bonne vingtaine d’années que Ta­hina façonne son style, après avoir fait ses premières armes auprès de l’illustre Richard Razafindrakoto.
En 2011, il a mis sur pied l’Is’art Galerie, une plateforme de création et de diffusion locale. Il a notamment participé à des résidences de création à Greatmore Stu­dios en Afrique du Sud et Arkane au Maroc. Il vit à Antananarivo, mais ses créations le portent aux quatre vents, pour ne citer que le Royaume-Uni, la Belgique et le Sénégal. Un des artistes les plus productifs de sa génération, Tahina signe quatre expositions en une année.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.