Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Choisir le coach des Barea : la FMF a carte blanche

Choisir le coach des Barea : la FMF a carte blanche

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Roberto Tinoka, a fait savoir que le sort de Nicolas Dupuis se trouve entre les mains de la Fédération malagasy de football (FMF). Et qu’il n’intervient pas dans les affaires intérieures du ballon rond national. 

Roberto Tinoka écarte toute ingérence du ministère de la Jeu­nesse et des sports, dans les affaires de la FMF. Dans une déclaration en date d’hier, il a démenti les informations qui circulent sur les réseaux sociaux comme quoi il a son mot à dire sur le choix du sélectionneur des Barea de Madagascar.
En effet, dans un article paru sur une page Face­book (Maghreb Sport United), il a été rapporté que « … Mon­sieur Tinoka Roberto Raha­roarilala, ministre de la Jeunes­se et des sports qui depuis quelques jours songerait, selon ses proches, sérieusement à pousser Nicolas Dupuis à dé­mission­ner et ouvrir la porte à Claude Le Roy très emballé par le projet d’entraîner les Barea ». Sans donner plus de précision, ce dernier a même déclaré sur BBC qu’il a reçu des offres au lendemain de sa démission du poste de sélectionneur de l’équipe togolaise de football.
Mais, Roberto Tinoka a souligné que contrairement à « ce qui est véhiculé sur un compte Facebook, il n’a jamais été question pour le ministre de la Jeunesse et des sports d’envisager un quelconque changement du coach des Barea ».
L’occasion pour le ministre de mettre les points sur les « i » quant aux attributions de chacun dans le monde du sport en général et du foot en particulier, en précisant le rôle de la FMF dans le choix du sélectionneur national.
« Une telle décision (changement d’entraîneur) répondant à des paramètres techniques, relève purement et simplement des prérogatives de la Fédération malagasy de football. Et à aucun moment, le ministère ne s’est immiscé et ne s’immiscera dans les affaires propres de cette Fédération. Toute autre déclaration ne serait que spéculations et affirmations gratuites », a communiqué le MJS.

Quel sort ?

En place depuis 2017, Nicolas Dupuis a connu un bilan mitigé cette saison. De quoi alimenter les conversations sur son avenir à la tête de l’équipe nationale. Sous contrat avec la FMF, le sélectionneur national compte poursuivre l’aventure avec les Barea de Ma­dagascar. Mais le dernier mot revient à la FMF qui est dans
l’obligation de prendre position sur le dossier le plus vite possible pour ne pas compromettre la préparation de la prochaine campagne de qualifications de la coupe du Monde 2022.

Naisa

Les commentaires sont fermées.