Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

859 nouveaux cas et 7 décès : la propagation à vitesse grand V

859 nouveaux cas et 7 décès : la propagation à vitesse grand V

Le Covid-19 et son variant sud-africain semblent se propager à la vitesse grand V. Le bilan du mercredi parle de lui-même. En l’espace de quelques jours, Madagascar a franchi le cap des 800 cas, montrant la gravité de la situation. 7 décès ont été déclarés ce jour-là. Des chiffres qui ne présagent rien de bon.

Le nombre de tests effectués a quadruplé mercredi. Sur les 3.264 personnes dépistées du Covid-19.859 d’entre elles sont porteuses du virus, signe que la contamination s’amplifie. avec un taux de positivité de 26,32%, le plus faible pourtant ces derniers jours, car samedi, il se situait à 37,07%, à 38,91 le 11 avril, un record depuis le début de la deuxième vague, 28% le 12 avril, et 33,85% le 13 avril.
L’épidémie s’approche-t-elle d’un tournant ? Ces chiffres témoignent de l’intensité de la circulation virale dans le pays, notamment dans la Capitale. En fait, Analamanga est submergé par la deuxième vague. Parmi ces 859 nouveaux cas, 634 y ont été localisés dont 451 à Tana-ville, 49 à Am­bohidratrimo, 59 à Atsi­mondrano, 68 à Ava­radrano, 1 à Man­ja­kan­driana, et 6 à Anjozorobe. Il n’y a pas photo, l’invasion du Covid-19 est en marche et à ce rythme, Madagascar pourrait dépasser la barre des 1.000 cas prochainement.

7 nouveaux décès

Dans les hôpitaux prenant en charge les malades atteints de la forme grave, la mort guette les plus vulnérables. 7 nouveaux décès ont été déplorés mercredi dont deux notifiés à Analamanga et deux autres dans l’Atsimo Andrefana. Sava, Sofia et Bongolava ont recensé chacun un décès, portant à 527 le nombre de patients fauchés par le coronavirus à Madagascar.
La situation s’aggrave de plus en plus. Malgré les me­sures prises et à prendre, sans la prise de responsabilité de tout un chacun, il est difficile de venir à bout du Covid-19. Le seul remède efficace pour contenir la propagation fulgurante du virus est de respecter les gestes bar­rières. Mais quand vous rencontrez encore des gens sans masque dans la rue, il faut s’attendre à ce que l’épidémie atteigne son paroxysme.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.