Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Situation sanitaire: le gouvernement de nouveau face au défi

Après une année presque en berne, les difficultés dues à la crise sanitaire risquent encore de ralentir la réalisation des divers projets du gouvernement.

La restauration de l’état d’urgence sanitaire met de nouveau en veille la plupart des projets gouvernementaux. Alors que la crise sanitaire a mis un sérieux coup aux ambitions du gouvernement en 2020, la nouvelle vague de l’épidémie du Covid-19 pourrait de nouveau tout remettre en cause. En effet, plusieurs secteurs d’activités continuent au ralenti, car les responsables des secteurs clés, tant publics que privés, sont obligés de faire tourner le personnel, afin de limiter la circulation des personnes.

Des projets en veille

«Les autorités recommandent la limitation du nombre de personnes fréquentant quotidiennement les lieux de travail afin de casser les chaines de transmission du Covid-19. Nous avons donc choisi de faire tourner le personnel», indique l’employé d’un ministère à An­taninarenina. Conséquence directe de cette situation, le traitement des dossiers traine d’autant plus que d’autres ont opté pour la désinfection de tous les documents avant de les prendre en main.
De son côté, l’Exécutif ne ménage pas ses efforts pour juguler l’épidémie, comme en témoigne le Conseil des ministres d’hier. Comme en 2020, la santé devient le leitmotiv du gouvernement. «Le gouvernement a été chargé de concrétiser les projets présidentiels, mais compte tenu de la situation, il est primordial de gérer la crise sanitaire», soutient l’actuelle présidente de l’Assemblée nationale dans l’un de ses discours.
Effectivement, depuis mars 2020, le gouvernement s’est essentiellement engagé dans la lutte contre la propagation de l’épidémie. Malgré cela, il a pu réaliser plusieurs infrastructures. Mais cette fois, le défi sera encore plus important avec la nouvelle vague. Et pour cause, le chef de l’Etat avait annoncé les défis et perspectives pour la nouvelle année à travers la concrétisation des grands chantiers de son «Velirano». La réhabilitation des infrastructures routières, la construction de la nouvelle ville Ta­namasoandro à Ime­rin­tsiatosika, l’installation de lignes téléphériques dans la capitale, la construction des infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que la réhabilitation du bord de Toamasina en font partie.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.