Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Reconfinement

Reconfinement

A en croire les avis émis par ci par la, au sujet d’un reconfinement ou non, tout le monde s’accorderait à dire que procéder ainsi n’est pas la solution idéale. Soit, mais il faut aussi admettre que l’inassouvissement de cette restriction représente beaucoup de risques, aussi bien pour ceux qui respectent scrupuleusement les mesures barrières imposées par les autorités, que ceux qui en font fi.
Ce n’est pas la veille, en effet, que le port obligatoire de masque, le lavage des mains avec du savon ou du gel hydro alcoolique, la distanciation d’au moins un mètre et bien d’autres, ont été imposés par les autorités. Mais très têtus qu’ils sont, la plupart des gens semblent manifester leur ras-le-bol sur les sujets et commencent à ne les appliquer que de façade, c’est-à-dire en d’autres termes, quand le besoin se fait sentir. Ce n’est que devant des contrôles policiers, à titre d’exemple, que l’on se précipite pour placer correctement son masque, pour ensuite l’enlever une fois les forces de l’ordre hors de vue. Et encore, dans les bus, on ne se prive pas de râler contre le receveur quand il demande gentiment de mettre le masque à la place qu’il faut.
Ce que les citoyens feignent assurément d’ignorer, c’est que la prolifération de la pandémie de Covid-19 dans le pays est, justement, la non observation de ces gestes barrières. Mais il ne faut pas oublier que c’est grâce à une assez longue période de confinement, l’année dernière, où l’on était obligé de réellement se confiner, que la situation a été «maîtrisée» à force d’avoir bien appliqué ces mesures d’accompagnement. Et au fur et à mesure qu’on s’en écarte, le bilan de la maladie s’alourdit de jour en jour, comme en témoignent les statistiques de ces derniers jours, sur les nouvelles contaminations ou le nombre des décès. D’autant plus que le variant sud-africain, réputé comme «incurable» jusqu’ici, rôde déjà parmi nous.
Et dire qu’on n’en veut pas, d’un reconfinement…

E.R

Les commentaires sont fermées.