Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mada film lab : les lauréats de la première édition sont connus

Mada film lab : les lauréats de la première édition sont connus

L’Institut français de Madagascar (IFM) a dévoilé les projets sélectionnés pour la première édition du Mada Film Lab. Ce programme est destiné à soutenir la nouvelle génération de cinéastes en les accompagnant depuis l’écriture du scénario jusqu’à la réalisation. 

Composé de responsables de l’IFM et d’un collectif de cinéastes malagasy ayant étudié ce domaine à l’étranger, le comité d’organisation a sé­lectionné neuf projets pour cette première édition : trois fictions longs-métrages,
quatre fictions courts-métrages et deux documentaires courts-métrages.

Un workshop pour commencer

Les neuf candidats sélectionnés participent actuellement au premier workshop qui a débuté le 6 avril et prendra fin le 24 avril. Des professionnels du métier, dont Ludovic Rianando Ran­­driamanantsoa, Luck Am­binitsoa Razanajao, Toavina Rasoanaivo alias Davy, les accompagneront durant ces trois semaines. Des formateurs étrangers interviendront aussi par visio-conférence.

Des pratiques à suivre de près

Après ce premier work­shop, les participants au­ront trois mois pour appliquer les acquis dans leur projet respectif. Ensuite, le second workshop se tiendra vers le mois de juillet. Le programme comprend plusieurs volets importants comme le traitement des images, le son… pour améliorer la qualité des produits cinématographiques malagasy.

Holy Danielle

Les projets sélectionnés : 

«Moi, Tanà et la nuit», long-métrage de Hary Joël Rakotovelo (fiction)
«Saranga», long-métrage de Kezia Mbolatiana Rabenimanana (fiction)
«Jaokaka et Soazafy», long-métrage de Ranja Rakotonjanahary (fiction)
«Virgule», court-métrage de Njaka Andriamiadana Ranaivoson (fiction)
«Lettre d’une clandestine», court-métrage de Tsiafoy Maevarova (fiction)
«My little world», court-métrage d’Onilalaina Rafalimanana (fiction)
«Mia», court-métrage de Morgane Razafinony (fiction)
«La voie du Samourai», court-métrage de Sleeping Pop (documentaire)
«Pourquoi moi», court-métrage d’Aliacia Andriamihaja (documentaire)

Les commentaires sont fermées.