Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Circulation: Analamanga, Atsinanana et Sava de nouveau en quarantaine

Circulation: Analamanga, Atsinanana et Sava de nouveau en quarantaine

Après Nosy Be et Boeny il y a quelques semaines, trois autres régions de Madagascar sont à leur tour mises en quarantaine en raison de la forte propagation du Covid-19. Il s’agit d’Analamanga, Sava, et Atsinanana où le nombre de personnes contaminées a fortement augmenté en l’espace de quelques jours. La décision a été annoncée par le président Andry Rajoelina samedi soir. Un couvre-feu est ainsi instauré dans ces régions depuis lundi, de 21h à 4 heures du matin et ce, pendant 15 jours. 

Toute circulation, que ce soit l’entrée ou la sortie de personnes de ces régions, est de nouveau interdite et aucune autorisation ne sera délivrée, sauf exception pour les évacuations sanitaires. Néanmoins, le transport de marchandises n’est pas concerné par cette interdiction. Cette disposition entre en vigueur à compter de ce jour, suivant les instructions émanant du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie.

Si les transports urbains et suburbains à l’intérieur de ces régions ne sont pas concernés par les restrictions, d’autres mesures s’imposent toutefois. Le strict respect des gestes barrières est par exemple imposé aux transports en commun. Cela implique notamment la limitation du nombre de passagers ou encore la désinfection périodique des véhicules de transport.

Comme il ne s’agit pas encore d’un confinement, les autres activités se poursuivent. A cet effet, les services publics et les entreprises du secteur privé continuent normalement leurs tâches tout comme les activités socioculturelles. C’est le cas, entre autres, des églises qui peuvent continuer à ouvrir sous réserve de ne pas dépasser la limite du nombre de 100 fidèles par séance de culte. Les activités sportives doivent toutefois se tenir en plein air et à huis clos.

Les autres activités continuent

Pour les restaurants et les salles de fêtes, ces endroits sont autorisés à ouvrir à condition que le nombre de personnes accueillies ne dépasse pas la moitié de leurs capacités. Les bars, les boîtes de nuit et les karaokés doivent par contre fermer leurs portes.

N’empêche que dans certains quartiers, il existe encore des débits de boisson qui tentent de contourner les règles. De même pour la limitation du nombre de passagers pour les trans­ports en commun qui est rarement respectée une fois en dehors des endroits con­trôlés par les agents de la circulation. A souligner par ailleurs que les deux autres régions mises en quarantaine que sont Nosy Be et Boeny sont également soumises à ces restrictions pour les 15 prochains jours.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.