Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Reconfinement ou pas: des temples FJKM fermer leurs portes

Reconfinement ou pas: des temples FJKM  fermer leurs portes

En état d’urgence. Pour limiter la propagation du Covid-19 qui gagne du terrain dans les lieux de culte, les FJKM Amparibe, Tranovato Faravohitra, Ambohipotsy Martiora et Analamahitsy ont fermé leurs portes pour 15 jours.  Face à cette flambée de l’épidémie de Covid-19 à Madagascar, notamment dans la Capitale,  de nouvelles dispositions pourraient être prises. 

Avec 30 décès en 48 heures et la hausse du nombre de cas graves, la situation est de plus en plus inquiétante. L’épidémie de Covid-19 a pris une toute autre tournure avec l’arrivée du variant sud-africain. Le virus s’incruste rapidement partout, dans les établissements scolaires jusque dans les églises. Signe que le nombre de nouveaux cas est sur la pente ascendante avant d’atteindre le pic.
Si l’Etat n’a pas encore adopté le reconfinement jusqu’ici, plusieurs FJKM toucheés par le Covid-19, prennent les devants. Le seul moyen de limiter la propagation est de fermer les temples. Selon des sources concordantes, les FJKM Tranovato Fara­vohitra et Ambohipotsy Ma­ritiora ont été les premières à confiner les lieux du culte. Puis celles d’Analamahitsy dont le pasteur et son épouse sont contaminés et d’Ampa­ribe dont une vingtaine de fidèles sont atteints par le virus, leur ont emboité le pas. La FJKM Ambohijatovo Fi­tiavana devrait pour sa part rouvrir bientôt.

Sensibilisation
Au moment où les chrétiens célèbrent Pâques, la fête la plus importante du christianisme, la situation sanitaire reste préoccupante. Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 explose. Toujours est-il que ces jours-ci, les responsables au niveau de chaque confession sensibilisent les chrétiens à ne pas se ruer dans les églises.
Dans un message vidéo, le numéro un de l’Eglise réformée FJKM, Ammi Irako Andriamahazosoa, avait déjà alerté, mercredi, les fidèles sur la situation sanitaire. « Soyons respectueux des mesures sanitaires pour éviter la propagation du Covid-19 ». Inter­venu sur une station privée de la capitale, un responsable d’une église sise à Mahazoa­rivo a assuré que dimanche de Pâques, les fidèles ne dépasseront pas le nombre autorisé. « Nous avons choisi d’organiser deux, voire trois messes, pour que les fidèles puissent se sucéder sur les lieux », a-t-il tempéré.
Lors d’une récente rencontre entre le président de la République et les représentants du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), à Am­bohitsorohitra, le sujet était au centre des discussions. « Le nombre de fidèles qui pourront assister aux cultes sera limité à 200. Le port du masque et le respect de la distanciation sociale seront également de mi­se », avait alors indiqué monseigneur Samoela Jaona Ra­narivelo. « Il revient à chaque église de prendre les dispositions qui s’imposent, l’objectif étant de vaincre cette épidémie. La célébration de la fête pascale ne sera pas ainsi inquiétée », a-t-il conclu.

J.P

Les commentaires sont fermées.