Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Bilan Covid-19: 15 décès en 24 heures

Bilan Covid-19: 15 décès en 24 heures

La Grande île a officiellement enregistré, mardi, 15 décès dus au Covid-19. Conjointement, le nombre de nouveaux cas ne cesse de croître. Les services hospitaliers sont débordés. 

Un triste record. Selon les chiffres publiés hier sur la TVM, 15 personnes sont mortes mar­di du Covid-19. Le pays a enregistré le plus grand nombre de décès quotidien depuis la seconde vague de la pandémie, vu que l’effectif des décès n’a jamais dépassé la dizaine par jour jusqu’ici.
Sur ces 15 décès, la région Analamanga qui reste le foyer de l’épidémie, en a dénombré 7, suivie de Boeny avec 4 morts, si le reste est à mettre sur le compte respectif des régions Atsinanana, Analanjirofo, Sofia et Sava. Ces nouvelles pertes en vie humaine portent l’effectif des patients terrassés par le Covid-19 à 418 depuis mars 2020. Autre constat soulevé au cours de ces deux dernières semaines, la létalité était en nette augmentation. Pour la semaine du 23 au 30 mars, 57 décès ont été notifiés, tandis que 1.744 nouvelles contaminations ont été con­firmées sur les 6.839 tests effectués.
Les formes graves en recrudescence

A la date du 30 mars, 162 patients présentant la forme grave de la maladie ont été annoncés dont 107 à Ana­lamanga. Le nombre de patients sous traitement dans les établissements sanitaires appropriés s’élevait à 2.100 pour cette journée, avec 11%, soit 246 cas de forme grave nécessitant des soins intensifs. D’après le ministre de la Santé pu­blique, le Pr Hanitrala Jean-Louis Rakotovao, cette ag­gravation de la situation est due essentiellement à l’arrivée tardive des patients dans les hôpitaux. Le numéro Un de la santé publique n’a par ailleurs pas manqué d’inciter les gens à se faire ausculter auprès des centres de santé dès l’apparition des signes suspects. Ce qui n’est malheureusement pas le cas jusqu’ici, les patients ne viennent dans les hôpitaux que lorsque les complications se présentent.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.