Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

L’opposition veut des manifs en centre-ville : l’OMC propose Soamandrakizay

L’opposition veut des manifs en centre-ville : l’OMC propose Soamandrakizay

Tout le monde voit maintenant clair dans le jeu de la députée Hanitra Razafimanantsoa et toute sa bande. Ce prétendu rapport d’activités à Ambohijato n’est qu’une clownerie en plein air, avec l’idée derrière la tête de provoquer l’Organe mixte de conception (OMC) à faire usage de la force et d’envenimer dans ce sens des troubles dans le centre-ville. Malgré l’autorisation de tenir cette manifestation sur la place de Soamandrakizay, l’opposition veut encore entrainer ses partisans à Ambohijatovo, voire sur la Place du 13 mai, comme de chair à canon. 

Visiblement, les leaders de l’opposition veulent amorcer un affrontement direct avec les forces de l’ordre. Ils n’attendent que cela explose. Et le seul moyen pour y parvenir est de les tenir tête en plein centre-ville. A vrai dire, présenter ce fameux rapport d’une manière pacifique, loin de la ville comme à Soamandrakizay dans le 5e arrondissement de la Capitale, pourrait compromettre leur plan machiavélique : mettre en première ligne les esprits frondeur pour faire face aux forces de l’ordre.
Lors de l’émission « Miara-manonja » d’hier, la députée Hanitra Razafima­nan­tsoa et compagnie ont même incité leurs partisans à aller sur la Place du 13 mai, en face de l’Hôtel de ville. A les entendre, ils sont prêts à en découdre avec les forces de l’ordre. D’ailleurs, ils ont même demandé à leurs partisans de s’y préparer.

Dispositif renforcé

Ce jour, l’accès au centre-ville sera coupé à la circulation, pour prévenir des éventuels troubles. D’ailleurs, l’Organe mixte de conception (OMC) dirigé par le Préfet d’Anala­manga, le Général Angelo Ravelona­rivo a déjà interdit un rassemblement politique entre Ambohijatovo et Anala­kely. Et, les forces de l’ordre ne vont pas hésiter à prendre les mesures nécessaires en cas d’infraction. Pour sécuriser les lieux, l’Organe mixte de conception (OMC) a publié des arrêtés préfectoraux à l’issue de la réunion des membres, hier.
Par ailleurs, des éléments des forces de défense et de sécurité au sein de l’Etat-major mixte opé­rationnel (Emmo) seront également postés dans plusieurs endroits et aux alentours du centre-ville. L’objectif est de leur permettre d’intervenir à temps en cas de débordement.
Aux dernières nouvelles, cette tentative de manifestation à Analakely ne fait pas l’unanimité au sein de l’opposition. Certains membres de la plateforme RMDM dont le vice-président en personne, Régis Ramamonjisoa s’y opposent, d’après leur déclaration hier.

Rakoto

Face à cette situation tendue, certains Ambassades ont décidé de prendre des dispositions afin d’assurer la sécurité de leurs ressortissants. C’est le cas de l’Ambassade de France à Madagascar qui dans un communiqué hier a demandé à ses ressortissants  d’éviter si possible les lieux aux alentours d’Ambohijatovo et Analakely. 

Les commentaires sont fermées.