Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Affaire des 73,5 kg d’or: 4 nouveaux suspects devant le Pac

Affaire des 73,5 kg d’or:  4 nouveaux suspects devant le Pac

L’enquête sur l’affaire des 73,5 kg d’or avance. Sur les 7 suspects activement recherchés depuis quelques semaines, trois restent en cavale tandis que les 4 autres ont été arrêtés et déférés au Pôle anti-corruption (Pac) aux 67 ha, jeudi. 

Depuis quelque temps, l’affaire des 73,5 kg de lingots d’or saisis en Afrique du Sud est au cœur de l’actualité nationale, voire même internationale. La re­cherche des auteurs et complices présumés de ce vaste trafic se poursuit. Jeudi, 4 suspects sur les 7 faisant l’objet d’une recherche ont été appréhendés et aussitôt déférés devant le Pac, tard dans la soirée.
« On a arrêté ces individus à Antananarivo », a précisé le Procureur général (PG) du Pac, Solofohery Razafindra­koto, hier. Il s’agit des deux bagagistes de la société STA et des deux responsables de la sûreté de la société aéroportuaire Amarante.
A l’issue de leurs auditions, les deux bagagistes ont été relâchés tandis que les deux responsables au sein de la société Amarante ont été placés sous mandat de dépôt.
Selon le Pac, ces deux individus sont présumés complices dans l’affaire de l’exportation illicite des 73,5 kg d’or vers l’Afrique du Sud. « Ils avaient pour mission de contrôler les bagages », a expliqué le PG du Pac. Ils étaient en poste le 31 décembre, le jour du décollage de l’avion.
Jusqu’à maintenant, 12 suspects ont été placés sous mandat de dépôt. Trois personnes restent encore à arrêter. Cependant, le Pac joue la discrétion en maintenant confidentielle l’identité des suspects. « Attendons l’issue de l’enquête », avait tout simplement annoncé le PG, lors de la dernière conférence de presse du Pac.
Pour rappel, parmi les personnes déjà arrêtées figurent deux pilotes de l’avion privé, le SG de l’ACM, 3 employés de la compagnie aérienne STA, dont le directeur technique, le responsable des opérations et une commerciale, les deux personnes qui n’ont pas embarqué ainsi que deux collecteurs d’or, dont un indopakistanais.

T.N

Les commentaires sont fermées.