Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eloïse touche terre à Antalaha: Danger imminent dans la Sava et environs

Vents forts, fortes pluies et coupure de courant ont animé Antalaha dans la soirée d’hier. Eloïse a en effet touché terre au Sud de cette ville vers 19h30, au stade de forte tempête tropicale, d’après le bulletin spécial cyclone du service de la Météorologie diffusé dans la nuit d’hier. «Eloïse emmenait des vents moyens de 100 km/h avec des rafales atteignant 140 km/h. La météo indique néanmoins que le système est d’assez petite taille, ce qui limite l’extension des vents forts très loin du centre», a-t-on précisé dans ce bulletin.

D’après les prévisions, Eloïse poursuivra son trajet en passant dans la partie Nord d’Analanjirofo et Sofia durant cette nuit (NDLR, la nuit d’hier) et devra s’affaiblir progressivement. De ce fait, l’avis de danger imminent ou alerte rouge, lancé depuis hier reste valable pour Sava, Analanjirofo, les districts de Mandritsara, Bealanana et Befandriana Avaratra. L’alerte jaune ou avis de menace est lancée pour Toamasina I et II ainsi qu’Alaotra Mangoro, si les districts de Brickaville, Vatomandry, Mahanoro et Moramanga sont placés en alerte verte. Outre les avis d’alertes vigilances fortes pluies sur pratiquement tout le Nord du pays, les techniciens météorologues déconseillent également toute sortie en mer sur le littoral Nord-ouest et sur tout le littoral au nord de Vatomandry.

Black-out dans la ville d’Antalaha
Les premiers bilans de l’atterrissage d’Eloïse à Antalaha ne sont pas encore réunis à l’heure où nous mettons sous presse, mais le premier impact que les habitants ont dû subir, consiste en la coupure de l’électricité sur toute la ville d’Antalaha, depuis hier. Toujours est-il que la Jirama a pris la précaution de suspendre l’alimentation en électricité sur place afin d’éviter les dangers qui pourraient être causés par le passage du météore. «L’alimentation en électricité reviendra progressivement à la normale une fois que le temps sera plus calme», a rassuré la Jirama qui a mis en place un numéro vert, le 3547, pour signaler les éventuelles chutes ou défectuosité de supports électriques.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.