Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Remaniement: la Présidence met fin aux supputations

Remaniement: la Présidence met fin aux supputations

Les membres du gouvernement peuvent poursuivre leur mission l’esprit tranquille, du moins ce mois-ci. Face à la presse, la directrice de cabinet de la Présidence, Lova Hasinirina Ranoromaro, a coupé court aux supputations autour d’un éventuel remaniement, hier à Iavoloha.

Comme le contrat-programme des ministres arrive à terme après douze mois, les analystes s’attendaient à un remaniement imminent du gouvernement. Mais, face à la conjoncture actuelle, le mo­ment ne semble pas opportun pour opérer un changement du gouvernement.
«Le changement du gouvernement ne figure pas dans le programme à court terme du président de la République. Il n’y aura pas de remaniement en ce mois de janvier», a indiqué la directrice de cabinet de la Présidence, Lova Hasinirina Ranoromaro. Dans son explication, elle a rappelé que Madagascar, à l’instar de tous les pays, vient de traverser un moment difficile avec la pandémie de Covid-19.
D’ailleurs, d’après elle, des départements ministériels ont déjà initié des travaux qui méritent d’être poursuivis en matière de relance économique et du développement en général.

L’urgence est ailleurs
Dans un contexte particulièrement tendu, le chef de l’Etat a choisi, d’une part, de tempérer les ardeurs des postulants à un poste au sein du gouvernement et d’autre part, de laisser l’actuelle équipe poursuivre ses efforts dans le traitement des dossiers brulants du moment, comme la hausse du prix des produits de première nécessité, la lutte contre la malnutrition dans le Sud, le trafic et l’exploitation illicites des ressources naturelles ou la persistance de la pandémie de Covid-19.
«Le gouvernement a choisi de s’engager à réaliser les programmes de mise en œuvre des infrastructures et de s’occuper du volet social de la population», a poursuivi la directrice de cabinet, comme pour signaler que les manœuvres de l’opposition n’empêcheront pas le gouvernement de garder le cap.
En tout cas, cette déclaration de la directrice de cabinet de la Présidence tombe au moment où des acteurs politiques, notamment de l’opposition, tentent d’occuper le terrain médiatique pour bousculer le régime et prétendre à des sièges au sein du gouvernement, au nom d’une cohabitation utopique.
Comme l’a souligné le numéro un du cabinet à la Présidence, les déstabilisations fleurissent ces temps-ci. C’est notamment le cas de la diffusion de fausses informations sur divers sujets comme les lingots d’or saisis en Afrique du Sud ou encore l’implication de telles ou telles personnalités dans une affaire.

J.P

Les commentaires sont fermées.