Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Billet : Trop de chefs tuent le chef

La loi du plus fort est toujours la meilleure. C’est possible quand tout le monde s’incline devant le plus fort.  Nous avons inventé une variante à cette leçon. Ces dernières années, nous avons découvert le plaisir de faire la loi chacun de notre côté, selon notre bon vouloir. C’est grisant d’être le chef de son carré de jardin mais à l’échelle d’une ville ou pire encore, d’un pays, cela fait vraiment beaucoup de chefs et beaucoup trop de hors-la-loi.  L’arbitraire et les passe-droits sont passés dans les mœurs et s’y trouvent plutôt bien.

Tiens, une idée pour le prochain gouvernement quand il faudra le repenser à défaut de le recomposer : un super ministère de l’éducation civique. Ah… Mais il y faudrait donc supprimer des chefs et inventer des sous-chefs ? C’est décidément plus simple quand il n’y qu’un seul chef et quand on le reconnaît d’emblée parce qu’il est réellement le plus fort.

Les commentaires sont fermées.