Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Air Madagascar: le nouveau DG sera connu en avril

Air Madagascar: le nouveau DG sera connu  en avril

Le processus de recrutement du nouveau Directeur général de la compagnie Air Madagascar, un poste vacant depuis le départ de  Besoa Razafimaharo en décembre 2019, est lancé. 

«Le nouveau Direc­teur général d’Air Mada­gascar sera connu au mois d’avril, le dé­but de l’exercice fiscal pour la compagnie aérienne», a fait savoir le Président de son conseil d’administration (PCA), Ma­my Rakotondraibe, joint au téléphone hier. L’appel à candidatures a été lancé, hier. Le cabinet Coef Res­sources se charge de ce recrutement.

D’après Mamy Rakoton­draibe, «Les entretiens auront lieu vers février après la clôture du dépôt de candidature le 28 janvier. Le nouveau Directeur général aura comme principale mission d’exécuter le plan stratégique de la compagnie».
Le plan stratégique passé en revue
A propos du nouveau business plan d’Air Ma­da­gas­car, une révision a été apportée sur la version du 1er décembre, suivant les recommandations des parties prenantes, après une concertation entre l’Etat, les actionnaires, la Cnaps et les bailleurs de fonds. Pour le PCA de la compagnie aé­ri­en­ne, la prudence est de mise dans l’élaboration de ce document censé sortir Air Madagascar de la grande difficulté à laquelle elle fait face.
«Il y a eu plusieurs plans stratégiques au niveau d’Air Madagascar. Mais rien n’a abouti, à l’exemple de celui mis en œuvre avec Air Austral», précise-t-il. Avant de rajouter que toutes les compagnies aériennes «font face à une logistique très floue en raison de la crise du Covid-19».
L’excellence opérationnelle reste au cœur de ce business plan. Mamy Rakoton­drai­be a déjà apporté des explications sur ce point au mois de novembre. Selon lui, «Il est fondamental de revenir à l’excellence opérationnelle. Les retards fréquents des avions causés par les pannes techniques entraînent d’importantes pénalités pour la compagnie. Ces retards répétés lui coûte et perturbe l’équilibre financier car ce sont des dépenses non prévues. Il est donc indispensable de les gérer en amont».

Riana R.

Les commentaires sont fermées.