Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

A chacun son métier

A chacun son métier

Les incidents de parcours jalonnent la trajectoire du pays depuis un certain temps. Différentes raisons, avec un dénominateur commun prédéfini, pourraient en être la cause.
Tout porte à croire que chaque évènement est médiatisé à outrance pour influencer l’opinion dans un but préalablement fixé. La situation porte préjudice au processus de développement amorcé par la confusion que les rumeurs nécessitant moult explications engendrent. Le cas récent illustre bien ce schéma dans lequel on incite les citoyens lambda à s’improviser en expert en tout, sauf qu’ils ne le sont point.
Des pseudo-analystes divaguent dans des démonstrations oiseuses sur fond d’informations non recoupées et les divulguent sans discernement à toutes les catégories de lecteurs, sans prendre en compte les éventuelles conséquences et la portée de tels actes irresponsables. Ces pratiques nuisent plus qu’on ne le croit les démarches engagées en frustrant les acteurs par des pressions populaires déviationnistes. Se prendre en fin limier pour élucider des affaires délicates sans en être un relève certainement de la mégalomanie et d’une perversion très prononcée. De même que le fait de lancer aveuglément des prédictions sans tenir les moindres données fiables. Mais le fait est là actuellement. Le monsieur M se montre pédant dans des déductions non fondées devant un parterre de badauds plus penauds que l’intervenant pour se faire mousser.
Le cas présent exige mûre réflexion et silence pour ne pas entraver le cours de la justice, puisque tout le monde n’est ni policier ni juge pour éluder cet imbroglio juridico-policier.

Manou

Les commentaires sont fermées.