Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

73,5 kg d’or saisis en Afrique du Sud : La douane malagasy révèle des falsifications de dossiers

73,5 kg d’or saisis en Afrique du Sud : La douane malagasy révèle des falsifications de dossiers

La douane malagasy citée maintes fois  dans ce trafic de 73,5 kg de lingots d’or, sort de son silence et apporte des preuves accablantes montrant que des documents relatifs à la déclaration de marchandises en provenance de Mali, ont été falsifiés par Sky gold mali, à partir d’un document authentique délivré par la douane malienne. 

Nouveau rebondissement dans l’affaire de 73,5 kg d’or saisis en Afrique du Sud. La douane malagasy pointée du doigt vu sa responsabilité en la matière, se dédouane, lors d’un point de presse au Pôle anti-corruption aux 67 ha, hier.
Le DG de la douane malagasy, Lainkana Zafivanona, soutient que l’or avait été déposé dans l’avion bien avant les formalités à l’embarquement. Pour dire qu’elle n’a été saisie pour les procédures d’usage, notamment 24 heures avant le départ en vue d’un contrôle conjoint avec les agents de la Police des frontières.
D’ailleurs, à travers les investigations menées avec le bureau des Douanes du Mali, le doute sur l’existence de faux documents se confirme. En fait, après avoir mené des vérifications dans leur système de dédouanement Sydonia World, pour les années 2017, 2018, 2019 et 2020, les douanes maliennes ont constaté que la déclaration de marchandises sous la référence E1343 ne correspond pas à l’opération économique Sky Gold Maali et de ce fait à la nature de la marchandise déclarée (or).
A ce sujet, «Les documents de la douane sont universels et n’ont nullement besoin de contradiction, contrairement à celui qu’on présente comme preuve», a précisé le DG des Douanes malagasy. Pour dire que toute déclaration doit comporter un numéro de liquidation et un numéro de quittance attestant que les droits éventuels et les taxes ont été payés. Ce qui n’est pas le cas de la déclaration de Sky old Mali.

A vrai dire

Les documents attestant la déclaration faite par Sky old Mali sont donc montés de toutes pièces qui n’ont rien à voir avec ceux de la douane du Mali qui précise la nature des marchandises comme étant des «roues dentées et autres éléments de transmission», c’est-à-dire des pièces automobiles. Dans les documents falsifiés, portant de faux cachés de l’aéroport de Madagascar, des métaux précieux ont remplacés les pièces automobiles.

Enquêtes internes

«Pour le moment, nous choisissons de nous taire puisque les enquêtes et investigations sont encore en cours», a indiqué le DG de la douane, Lainkana Zafiva­nona. Mais, il semblerait que la douane a aussi mené une enquête interne. Une dizaine de personnes ont été auditionnées.
«Nous avons constaté un délit de contrebande par aéronef de marchandises prohibées, et une infraction mixte au Code des changes et des douanes, ce qui constitue un délit de troisième classe, notamment le plus élevé en matière d’infraction douanière», a précisé la directrice des Affaires juridiques et de la lutte contre la fraude, Volasoa Razafitrimo.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.