Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eco brèves

Les risques qui pèsent actuellement sur la viabilité de la dette restent modérés, bien qu’ils se soient accrus de manière significative depuis le début de la crise. D’après les perspectives économiques dressées par la Banque mondiale, « La reprise économique prévue à partir de 2022 devrait progressivement faire baisser le déficit budgétaire de 5,4 pour cent du PIB en 2021 à 3,8 pour cent en 2023 sous l’effet d’un regain de recettes compensant l’accélération des investissements publics. Après la flambée de 2020 et 2021, la dette publique devrait se stabiliser autour de 52 pour cent du PIB en 2023 ».

Les commentaires sont fermées.