Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Blanchiment de capitaux: un ancien DG de l’Apipa devant le Pac

Blanchiment de capitaux: un ancien DG de l’Apipa devant le Pac

En pleine session, la Cour criminelle ordinaire (CCO) du Pôle anti-corruption (Pac) est actuellement à pied d’œuvre sur un dossier concernant un ancien DG de l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (Apipa). Celui-ci comparaîtra demain au Pac 67 Ha. 

L’affaire concernerait une infraction de favoritisme et de blanchiment de capitaux perpétrée par un ancien DG de l’Apipa, ayant occupé le poste depuis plusieurs années et récemment remplacé. Celui-ci aurait d’ail­leurs été en charge des négociations sur le projet Tana-Masoandro à Ambo­hi­tri­manjaka. Il comparaîtra ainsi devant les magistrats du Pac demain au 67 Ha. Avec lui, trois autres personnes sont également accusées des mêmes chefs d’inculpation et comparaîtront également le même jour. A souligner que ces quatre inculpés vont comparaître libres c’est-à-dire qu’ils n’ont pas fait l’objet d’arrestation. Du coup, leur présence au Pac demain reste encore incertaine, sachant qu’ils pourraient se faire représenter par leur avocat respectif. Dans tous les cas, une ordonnance de prise de corps devrait être effectuée à leur encontre au plus tard ce jour pour éviter cette absence.

Un ancien DG de la Jirama devant la barre
D’autre part, un ancien DG de la Jirama serait également impliqué dans une af­faire similaire et devrait comparaître ce jour, toujours au Pac. Celui-ci est alors accusé de favoritisme, de blanchiment de capitaux et d’enrichissement illicite et acceptation de paiement illicite. Avec lui, huit autres personnes devront également comparaître devant le Pac à titre de complices ou d’auteurs des infractions. Cet ancien DG ne serait d’ailleurs pas nouveau pour cette juridiction, puisqu’il a déjà été auparavant con­voqué au niveau de l’ancienne Chaîne pénale anti-corruption, équivalent du Pac actuel.
Dans tous les cas, 19 dossiers seront enrôlés pour cette nouvelle session du CCO du Pac. Cela, depuis le 30 no­vem­bre jusqu’au 11 décembre.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.