Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Décentralisation: Christian Ntsay défend les acquis du régime

Décentralisation: Christian Ntsay défend  les acquis du régime

Le Premier ministre, Christian Ntsay, martèle la volonté du gouvernement de mettre sur le même pied d’égalité toutes les régions,  hier lors de  l’ouverture de la «Journée internationale des régions». Les gouverneurs ont l’obligation de suivre le tempo.  

Le chef du gouvernement a de nouveau défendu la politique du gouvernement en matière de décentralisation. Il a énuméré les principaux acquis sur ce point, en l’occurrence la mise en place des gouverneurs régionaux.
Le Premier ministre a expliqué que le fait de donner plus de latitude aux gouverneurs régionaux constitue une avancée car ils sont au premier rang du développement à partir de la base. «Ils connaissent les réalités dans leur circonscription. Ce qui n’est pas forcément le cas des responsables au niveau central», a-t-il souligné. «Nous avons besoin aujourd’hui d’une décentralisation à travers laquelle les responsab­les ont des pouvoirs de rég­ler des solutions à la base».

Mise en garde
A ce titre, le locataire de Mahazoarivo de rappeler que des moyens sont mis à la disposition des gouverneurs régionaux, pour qu’ils puissent concrétiser leurs projets de développement. «Cela reflète la volonté du gouvernement de donner corps à la politique de la décentralisation», a-t-il indiqué, évoquant au passage l’octroi d’un mil­liard d’ariary en 2019 et deux milliards pour chaque région cette année. Sans oublier les «engins» qui leur seront accordés prochainement. L’objectif est de mettre toutes les régions sur le même pied d’égalité, no­tamment en matière d’infrastructures.
Le chef du gouvernement n’a pas manqué de s’adresser aux gouverneurs. «Vous devez être redevable envers les citoyens. Vous avez la responsabilité et le devoir de mettre en œuvre la décentralisation, de gérer avec efficacité le budget de l’Etat», a-t-il insisté.
Du reste, Christian Ntsay a évoqué l’élection des chefs de régions, devenus gouverneurs. Le calendrier électoral sera chargé. Il a par ailleurs rappelé que la situation sanitaire, avec la pandémie de Covid-19, a mis en veille plusieurs projets étatiques.

J.P

Les commentaires sont fermées.