Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Forces armées: remise de drapeaux à 39 nouveaux généraux

Forces armées: remise de drapeaux à 39  nouveaux généraux

La remise de drapeaux aux 39 généraux promus en 2019, issus de l’Armée malagasy et de la Gendarmerie nationale, s’est tenue au Régiment de transmission et service (RTS) Fiadanana, hier. 

28 colonels promus au grade de général, 11 généraux au rang de généraux de division, la promotion a pris en compte certains critères, selon le ministre de la Défense nationale, le général Richard Rakotonirina.
Certains de ces nouveaux généraux ne sont pas inconnus du public. Il en est ainsi, à titre d’exemple, de l’actuel chef de l’Etat-major des Armées (Cema), le général Jean-Claude Rabenaivoa­ri­velo. Le général Elack An­driankaja, l’actuel DG du Bureau national de gestion des risques et catastrophes en fait partie lui aussi, tout comme le général Lylison de René Urbain, l’actuel gouverneur de la région Sofia, ainsi que le général Serge Gelé, actuellement un haut responsable au sein de la Gendarmerie nationale.
«Les conditions exigées pour l’obtention du grade de général ont été mises à jour pour que les nouveaux généraux nommés puissent répondre aux attentes de leur rang. Ce que nous voulons après tout, ce sont des personnes ayant de l’expérience au sein d’un certain poste de responsabilité et en bonne santé avant tout», a-t-il souligné.
A entendre les explications du général Richard Ra­kotonirina, les Forces armées entrent actuellement dans un processus d’amélioration de leurs ressources humaines. Ce processus s’opère aussi bien au sein des rangs inférieurs que supérieurs, afin d’obtenir la qualité attendue chez les militaires.
Il a souligné que contrairement à ce qui est véhiculé, Madagascar est loin d’avoir un grand nombre de généraux en service. Et pour cause, cela faisait seulement quelques semaines qu’un grand nombre de ces hauts gradés sont partis à la retraite. La nomination des nouveaux généraux s’avérait donc nécessaire pour combler le vide au sein de la hiérarchie militaire.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.