Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Suspicion de favoritisme : LP pour le DG de l’ACM

Suspicion de favoritisme : LP pour le DG de l’ACM

Dix-huit personnes, dont le DG de l’Aviation civile de Madagascar (ACM), ont été déférées au Pôle anti-corruption (Pac), jeudi, pour suspicion de favoritisme au sein de l’ACM. Après défèrement, deux personnes ont été placées sous mandat de dépôt tandis que 16 autres ont bénéficié d’une liberté provisoire. 

Suite à un audit interne, une affaire concernant l’octroi d’un Certificat de transport aérien (CTA) à une compagnie aérienne a été dévoilée au grand jour. Il semblerait que l’octroi de l’autorisation de vol, renouvelée en décembre, ne s’est pas fait dans les règles. Le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a immédiatement été saisi de l’affaire et a aussitôt ouvert une enquête.

Une fois bouclée, celle-ci a révélé l’implication de 18 personnes. Ces personnes ont ensuite été déférées au Parquet du Pac 67 Ha jeudi. A l’issue des auditions, deux personnes ont été placées sous mandat de dépôt à Antanimora et les 16 autres ont obtenu une liberté provisoire, dont le numéro un de l’ACM.

Le DG de l’ACM, a été entendu «à titre de témoin dans un premier temps, mais des poursuites ont été engagées contre lui compte tenu de l’avancée du traitement du dossier», a indiqué une source auprès de l’institution. Le Pac l’a donc de nouveau auditionné.

Ces responsables sont suspectés de faux et usage de faux, détournement de deniers publics, mais également d’abus de fonction. Les suspects devront ainsi attendre la tenue prochaine du procès pour être fixés leur sort. Dans tous les cas, l’affaire n’est pas encore bouclée et «Le Pac est en train de poursuivre le traitement du dossier», a indiqué notre source auprès du Pôle anti-corruption.

T.N

Les commentaires sont fermées.