Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Projet de loi de finances initiale (LFI) 2020: Des députés veulent doubler le fonds du CLD

Projet de loi de finances initiale (LFI) 2020: Des  députés veulent doubler le fonds du CLD

La révision à la hausse du fonds destiné au comité local de développement (CLD) figure parmi les modifications réclamées par les députés dans le projet de Loi de finances initiale (LFI) 2020. 

Au lieu des 250 mil­lions d’ariary prévus initialement, ce fonds dédié au développement des districts, devrait être doublé, soit 500 millions d’ariary, selon certains élus. La raison évoquée étant que cette subvention ne suffit plus à satisfaire les besoins des communes.
«Le CLD est le seul moyen entre les mains des députés pour développer leur district, notamment en matière de construction d’infrastructures. Grâce à ce fonds, nous pouvons développer notre localité sans de­mander de l’aide à d’autres responsables locaux qui ne sont pas obligatoirement nos alliés. Il faudrait donc augmenter ce fonds pour que nous puissions réellement être autonomes dans nos actions de développement», a expliqué le député élu à Betroka, Nicolas Randriana­solo, hier à Tsimbazaza.

Nombre de communes

L’élu de Morafenobe, Jean-Eugène Voninahitsy soutient cette demande. D’après lui, la situation n’est pas la même pour chaque district, d’où la nécessité de doubler le CLD, afin de garantir un développement équitable. Certains districts sont composés de plusieurs communes par rapport à d’autres. Du coup, 250 millions d’ariary ne sauraient suffire.
Pour l’heure, les députés issus du Groupe parlementaire républicain (GPR) sont pour cette hausse doublée du CLD. Or, sans l’aval de la formation majoritaire à la Chambre basse, cette requête n’aboutira pas.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.