Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eliminatoires Afrobasket 2021: le camp malagasy a fait tant de sacrifices

Eliminatoires Afrobasket 2021: le camp malagasy a fait tant de sacrifices

Après tant d’efforts et de sacrifices, Madagascar ne veut pas faire de la figuration lors des éliminatoires de l’Afrobasket 2021 dans la capitale rwandaise (Kigali), du 27 au 29 novembre. La délégation malagasy quittera le pays ce jour. 

«On a fait tous des efforts et des sacrifices, pas pour une simple participation à la qualification de l’Afro­basket. On veut gagner, on veut être les meilleurs.» Ce propos d’Olivier Botou, capitaine de l’équipe nationale, en dit long sur l’état d’esprit et les conditions dans lesquelles les joueurs ont préparé cette campagne africaine.

En effet, malgré son statut de sélection nationale, cette équipe a effectué la majeure partie de sa préparation sur le terrain outdoor de la gendarmerie nationale sous un soleil de plomb. Aucune des infrastructures aux normes, dont le gymnase d’Anko­ron­drano, n’a été disponible qu’à quelques jours du départ de la délégation malagasy. De ce fait, ils n’ont eu que peu de temps pour se réadapter au jeu sur parquet pourvu de pa­niers répondant aux normes. Ce qui a nécessité une préparation plus laborieuse.

Malgré tout, la Fédération malagasy de basket-ball (FMBB) a réussi tant bien que mal à mettre l’équipe nationale dans de bonnes dispositions aussi bien sur le plan sportif qu’organisationnel. Etre à l’affiche de ce rendez-vous continental est donc un grand soulagement en cette période difficile.
La FMBB a su mettre un climat de sérénité au sein de la sélection nationale. Avec le soutien de quelques sponsors, elle a réussi à répondre aux exigences de cette compétition d’envergure sans tambour ni trompette.

Sur le plan personnel

Sur le plan personnel, sans pour autant faire de la comparaison, certains joueurs ont fait des sacrifices inimaginables pour l’amour du maillot. Le plus marquant est celui de Faralahy qui a perdu son père en pleine préparation. Et plus dure encore, il ne pourra pas assister à l’enterrement, car le vol est programmé pour ce jour.

Livio, de son côté, a mis au second plan son examen pour pouvoir aborder dans de meilleures dispositions ces éliminatoires de l’Afrobasket 2021. Son compère Elly, quant à lui, est revenu d’une opération de hernie, écourtant ainsi sa période de convalescence pour se mettre au service de la nation.

Naisa

Les commentaires sont fermées.