Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mesures correctives commerciales : hausse de la production locale

Mesures correctives commerciales : hausse de la  production locale

Sept mesures correctives commerciales (MCC) sont en vigueur à Madagascar dont une mesure antidumping, et les six autres de sauvegarde. Dans le monde, les Etats-Unis et l’Inde sont les deux premiers pays à appliquer le plus de MCC. 293 MCC sont appliquées aux Etats-Unis en 2020 et 270 en Inde.
A Madagascar, l’application de ces instruments de défense sur le détergent en poudre, la couverture et les pâtes alimen­taires portent déjà des impacts positifs sur la production locale. «Six nouvelles industries se sont installées à Madagascar dans ces trois secteurs dont trois dans la production de pâte alimentaire et trois autres dans la production de couverture et de détergent en poudre», a fait savoir Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat.
Une hausse de la production locale de ces trois produits est aussi constatée depuis l’an dernier après avoir appliqué les instruments de défense commerciaux. Barthélémy, le directeur général de l’Autorité nationale chargée des mesures correctives commerciales (ANMCC), a pris le cas des pâtes alimentaires en affirmant que «La production locale de ce PPN est passée de 7.000 tonnes en 2018 à 21.000 tonnes en 2019. L’importation est passée de 45.000 tonnes à 30.000 tonnes sur la même période». Celui-ci de préciser que la consommation de pâte alimentaire au niveau national est de 50.000 tonnes par an.
Pour le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, la mise en vigueur de ces mesures est d’un enjeu économique important. Elles visent essentiellement à freiner les importations massives pour protéger la branche de production locale.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.