Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Loi de finances initiale: des OSC interpellent les députés

Face à la presse, des organisations de la société civile (OSC) déplorent le retard pris dans l’examen du projet de loi de finances ini­tiale 2021. D’après le groupe, «compte tenu de la durée de la session parlementaire, nous risquons de nouveau d’avoir un vote expéditif de ce texte fondamental, avec un examen superficiel, voire inexistant et aucun débat citoyen». Pour rappel, la loi accorde 30 jours aux députés pour examiner le texte en pre­mière lecture et 15 jours pour les sénateurs.
Les OSC déplorent également les im­pacts de ce retard au niveau des citoyens, notamment en matière d’information. Sur ce, les OSC espèrent que cette fois, les députés vont s’armer d’abnégation pour faire des efforts et prendre le temps de consulter les avis de toutes les parties prenantes du secteur privé et de la société civile.
Par ailleurs, les OSC souhaitent également que l’examen de ce document ne se fera pas à la va-vite. «Cela ternit l’image de cette noble et importante Institution, garante de la démocratie et de l’équilibre de pouvoir et détruit davantage la confiance des citoyens envers les leaders et partis politiques», estime le groupe.

J.P

Les commentaires sont fermées.