Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Eliminatoires de la Can 2022: les Barea ont toutes les cartes en main

Eliminatoires de la Can 2022: les Barea ont toutes les cartes en main

Battus de justesse à l’aller, les Barea veulent prendre leur revanche ce jour au stade Barikadimy flambeau neuf, pour le compte de  la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2022). Les protégés de Nicolas Dupuis attendent de pied ferme les Ivoiriens qui s’attendent aussi à un match difficile. La victoire est prenable tout comme les Eléphants de la Côte d’Ivoire. 

Madagascar à l’heure du rachat ! Après leur défaite en terre ivoirienne jeudi, les Barea ont une mission bien précise lors de ce match-retour : rendre la monnaie de ses pièces aux Eléphants de Côte d’Ivoire. Tous les feux sont au vert pour permettre au sélectionneur national Nicolas Dupuis et ses protégés de renverser la vapeur et de s’imposer en toute logi­que devant les Ivoiriens à domicile.
Si l’information venait à se confirmer, la Côté d’Ivoire serait privée de ses éléments clés. Un scénario qui arrangerait certes le plan tactique de Nicolas Dupuis. Ce dernier ne compte plus jouer la carte défensive. D’ailleurs, d’après lui, les Barea sont capables de tenir la dragée haute aux Ivoiriens. Ils sont prenables et battables.
En fait, l’indisponibilité de certains éléments clés de la sélection ivoirienne profite effectivement à l’équipe nationale malagasy. Blessés, Max-Alain Gradel, Gervin­ho, Cornet et Deli Simon, trois joueurs de taille, risquent de manquer à l’appel. Après la perte de Wilfried Zaha, Christian Kouamé et Jérémie Boga, le sélectionneur ivoirien Patrice Beau­me­l­le aura ainsi du mal à composer une équipe compétitive avec trois autres forfaits potentiels.

Autre point important, tout porte à croire, du côté des Malagasy, que les jou­eurs retrouvent la bonne sensation, après avoir accusé le coup de la défaite. De plus, tout le monde pourra jouer après avoir été testé négatif au Covid-19.

Et malgré la rencontre qui se déroule sans spectateurs, les Barea de Mada­gascar savent qu’ils ont le soutien total de tout un peuple. L’accueil que le public leur a réservé lors de leur arrivée à Toamasina en dit long sur l’attachement des Malagasy à leur équipe nationale, dans les bons comme les mauvais mo­ments.

Une grande première à Barikadimy
Bien que les Barea affichent une bonne forme, leur phase jeu dès le coup d’envoi sur la pelouse de Bari­ka­dimy, sera au centre des attentions. En effet, ce sera la première fois qu’ils évolueront sur ce nouveau stade en gazon synthétique, sous un climat chaud et humide de la région orientale malagasy. Ils seront sur le même piédestal que leurs adversaires à ce propos.

Naisa

Les commentaires sont fermées.