Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Déclaration du Pape: l’Eglise catholique dénonce une manipulation médiatique.

Déclaration du Pape: l’Eglise catholique dénonce une  manipulation médiatique.

Face aux incompréhensions nées d’une interview du Pape François à propos de l’union des personnes du même sexe, le cardinal Désiré Tsarahazana a apporté plus d’éclaircissements hier. Il dénonce notamment une manipulation médiatique.

«C’est complètement faux». Telle a été la déclaration du président de la conférence épiscopale, le cardinal Désiré Tsa­rahazana, hier à Toa­masina, face à la presse, suite à la confusion née d’une intervention attribuée au Pape François à propos de l’union des personnes du même sexe. Dans un documentaire et portrait intitulé «Francesco», diffusé le 21 octobre, le numéro Un de l’Église catholique a en effet évoqué l’«union civile» pour les couples homose­xu­els. «Les personnes homosexuelles ont droit à être dans une famille, ce sont des enfants de Dieu, elles ont droit à une famille», a entre autres indiqué le souverain Pontife.

Une prise de position que bon nombre de gens ont par la suite assimilée à une déclaration qui «légitime» les couples de même sexe. Elle a, par ailleurs, créé une vague de réaction dans le monde, y compris à Madagascar où le nombre de chrétiens reste très important au sein de la communauté. Au point que le cardinal a dû apporter plus d’éclaircissements. Sur ce, Monseigneur Désiré Tsara­ha­zana a été catégorique en soutenant qu’il s’agit d’un montage pour faire dire au Pape ce qu’il n’a pas dit. Et ce, suite à une interview effectuée avec une journaliste mexicaine par le souverain Pontife, il y a dix-huit mois de cela.

Confusion

«Ce sont les fragments de cette interview de 1h30 qui a été rassemblée en une vingtaine de secondes pour faire dire au Pape ce qu’il n’a pas dit», a signalé le président de la Conférence épiscopale. «Il est clair qu’il ne s’agit pas d’une déclaration du Pape mais d’un montage» et «une manipulation médiatique», a-t-il martelé, tout en appelant les fidèles catholiques à la «prudence». A la suite de la diffusion de l’interview, en effet, les réactions ne s’étaient pas fait attendre entre ceux qui souhaitaient plus d’éclaircissement et ceux qui «dénonçaient», ou encore d’autres qui «espéraient» un soulagement.

Devant ces faits, en tout cas, le cardinal en appelle à l’apaisement tout en insistant sur le fait que l’enseignement de l’église catholique demeure inchangé en ce qui concerne l’union des personnes du même sexe. «Comme le Pape a toujours dit, il ne doit y avoir de confusion entre la famille désirée par Dieu qui est l’union entre un homme et une femme ouverte à la procréation, et tout autre type d’union», poursuit l’homme fort de l’église catholique en se référant à l’exhortation apostolique post-synodale du pape François intitulé «Amo­ris laetitia» datée du 19 mars 2016.

J.P

Les commentaires sont fermées.