Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Baccalauréat : 8 candidats positifs au Covid-19 à Ihosy

Baccalauréat : 8 candidats positifs au Covid-19 à Ihosy

Huit des 1.155 candidats inscrits au baccalauréat dans la Direction régionale de l’éducation nationale (Dren) Ihorombe sont testés positifs au Covid-19. Ils passent les épreuves à Ihosy depuis hier, dans une salle spécialisée. 

«Une salle a été spécialement réservée pour eux. Toutes les mesures et dispositions sanitaires ont été respectées. Leurs surveillants ont été dotés d’Equipements de protection individuelle (Epi)», rapporte la radio nationale dans son bulletin du midi trente.

Pour faire face à une telle situation, toutes les dispositions sanitaires ont été renforcées. Chaque centre d’examen aménage ainsi une salle respectant les mesures sanitaire afin de recevoir les candidats susceptibles de présenter les symptômes du coronavirus, après la prise de température. Dans Tana ville, 64 centres soit 27 de plus qu’en 2019 sont installés pour faire respecter les dis­positions sanitaires.

«Toutes les consignes ont été respectées sur tout le territoire national. Aucun incident majeur ne m’a été transmis jusqu’ici», a fait savoir la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs), le professeur Elia Béatrice Assou­ma­cou, hier au lycée d’Ana­la­mahitsy. Très tôt le matin, elle a visité plusieurs centres d’examen dans la capitale (Lycée Analamahitsy, Lycée technique et professionnel Ampefiloha, Lycée Moderne Ampefiloha, Lycée Gallieni Andohalo et CEG Tsim­ba­zaza).

Deux heures avant l’appel

«Heureusement que c’est le printemps, à 4h du matin il fait déjà jour, on n’a pas eu du mal à rejoindre le centre d’examen», a souligné une mère de candidat qui a dû prendre toutes les dispositions nécessaires pour arriver bien avant l’heure. Et, visiblement elle n’était pas la seule. D’autres parents ont même fait un appel à un service de taxi jusqu’à jeudi pour éviter toute mauvaise surprise.

Toutefois, à entendre l’appel des parents sur les réseaux sociaux, dans les bas quartiers, des malfrats profitent de cette ruée matinale des candidats pour faire leurs sales besognes. Ils n’hésitent pas à dérober certains qui rejoignent à pied leurs centres d’examen.

Trois benjamins de 11 ans

Trois candidats âgés de 11 ans dans la série A2 passent le bac cette année. Ils se trouvent à Antananarivo, Fia­narantsoa et Toliara. Quant au doyen, il a 70 ans et est également dans la série A2, dans la ville de Fiana­rantsoa.

164.338 candidats se sont inscrits cette année, soit 10.402 de moins que l’année scolaire précédente qui a enregistré 174.740 candidats. 154.197 vont passer le bac de l’enseignement général contre 10.141 pour l’enseignement technique. La province d’Antananarivo détient le record avec ses 70.537 candidats (43%), tandis qu’Antsi­ranana est au bas de la liste avec seulement 13.391 candidats (8,14%).

Sera R.

Les commentaires sont fermées.