Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Blanchiment de capitaux: des hauts fonctionnaires de l’Etat impliqués

Blanchiment de capitaux: des hauts fonctionnaires de l’Etat impliqués

Le Service des renseignements financiers (Samifin) a présenté son rapport d’activités pour l’année 2019, hier à Ambohijanaka. L’occasion pour son directeur général, Boto Tsara Dia Lamina, de dresser le tableau de l’évolution de la lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. 

Différents types d’infractions ont été constatés comme les importations, les échanges commerciaux et les fraudes fiscales, dans lesquels sont impliqués des hauts commis de l’Etat.

Selon le rapport du directeur général du Samifin, la plupart de ces personnes impliquées sont accusées d’abus de fonction et de favoritisme aboutissant au final à un blanchiment de capitaux, à travers l’attribution illicite des marchés publics, l’utilisation d’homme de paille ou encore le versement d’un compte passage pour le paiement au Trésor public. Au total, l’Etat malagasy aurait perdu entre 200 et 579 milliards ariary en 2019 dans le blanchiment de capitaux.

Sur les 436 dossiers d’opérations suspectes reçus par l’organe, 205 ont été transférés auprès des différentes juridictions. Les banques se retrouvent en première position en matière de déclarations d’opérations suspectes avec 267 dossiers transmis au Samifin.

En 2019, le Pôle anti-corruption (Pac) figurait parmi les premières juridictions ayant transmis le plus grand nombre de rapports auprès du Samifin. Sur 80 rapports émanant de toutes les juridictions, 61 proviennent du Pac.

T.N

Les commentaires sont fermées.