Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Infrastructures hydroagricoles: plusieurs digues à réhabiliter urgemment

Infrastructures hydroagricoles: plusieurs digues à réhabiliter urgemment

Les travaux de réhabilitation des infrastructures hydroagricoles détruites par la grande inondation de janvier ont été annoncés durant le conseil des ministres du 7 octobre. «Le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) définira le budget nécessaire pour la réalisation des travaux avant la saison des pluies», peut-on lire dans le rapport du conseil des ministres.
D’après les explications de Lantonirina Ramaroson, directeur général de l’agriculture auprès du Maep, «La réhabilitation de ces digues nécessite un financement supplémentaire en dehors de ce qui est déjà défini dans la loi de finances rectificative. La discussion se poursuit au niveau du gouvernement et les régions pour la réalisation de ces travaux, avant la période des grandes pluies, c’est-à-dire dans deux mois». Les travaux de réhabilitations concerneront plusieurs digues dans l’Alaotra, Ambato Boeny et Itasy.
La grande inondation survenue en janvier 2020 a causé d’importants dégâts sur les infrastructures hydroagricoles dans plusieurs zones productrices, notamment dans les régions Alaotra et Boeny. Les statistiques afférentes aux
pertes agricoles après cette inondation ne sont pas connues, mais on a pu constater des hectares de rizières inondées dans les greniers à riz, tels que Marovoay et Ambaton­drazaka. Des travaux d’urgences ont été entamés sur ces infrastructures.
Selon les précisions de Zaka Randriampeno, directeur régional de l’agriculture dans l’Alaotra Mangoro, «Les travaux de réhabilitation de ces digues ont été retardés par la crise du coronavirus, car les priorités de l’Etat ont été orientés vers la lutte contre la propagation de l’épidémie». Et lui de noter par ailleurs que «La prochaine campagne risque d’être compromise si ces infrastructures ne sont pas réhabilitées».

Riana R.

Les commentaires sont fermées.